conseill uneLe Conseil des ministres s’est tenu en sa séance du 13 juin 2019 sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso et président dudit conseil. Plusieurs rapports ont été adoptés, parmi lesquels celui relatif au projet sur le système ouest-africain d’échange d’énergie électrique, qui devra permettre au pays d’accroître l’offre énergétique à travers l’importation de 150 mégawatts dès 2020 et de connecter au réseau Sonabel environ 100 000 habitants de 150 localités.

En l’absence du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement,  Rémi Fulgance Dandjinou, c’est le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, qui s’est chargé de livrer le compte rendu de l’hebdomadaire Conseil des ministres. Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, le conseil a adopté une ordonnance portant autorisation de ratification de la convention CBF le 12 mars 2019 à Ouagadougou, entre le Burkina Faso et l’Agence française de développement (AFD), pour le financement du projet régional d’interconnexion électrique projet dorsal Nord. Ce projet s’inscrit dans le cadre du système ouest-africain d’échange d’énergie électrique. Sa réalisation devra permettre d’accroître l’offre énergétique à travers l’importation de 150 mégawatts dès 2020 et de connecter au réseau Sonabel environ 100 000 habitants de 150 localités.

En ce qui concerne le ministère de la Justice, il a été procédé à l’adoption  d’un rapport relatif au bilan de la mise en œuvre du plan d’action national de lutte contre l’apatridie 2017-2024. La mise en œuvre de ce plan va permettre au gouvernement, appuyé par ses partenaires techniques et financiers (PTF),  de mieux faire comprendre ce phénomène et d’engranger des acquis. Cette action a déjà permis la délivrance massive de 177 242 actes de naissance et de jugements supplétifs de 2017 à 2018, 172 290 certificats de nationalité, la réalisation d’une étude préliminaire sur l’apatridie et les risques d’apatridie dans les régions du Sahel, de l’Est, de la Boucle du Mouhoun, des Hauts-Bassins et du Centre ainsi que la formation des acteurs.

conseill 2Un rapport sur l’état d’exécution du projet de formation des enseignants et conseillers pédagogiques de l’enseignement et la formation technique et professionnelle a aussi été examiné au compte du ministère de l’Education nationale et de la Promotion des langues nationales. Le conseil a instruit le ministre concerné et celui des finances de mettre tout en œuvre, en collaboration avec les PTF que sont les coopérations autrichienne et luxembourgeoise, pour la réussite du projet. Celui-ci devra permettre en 2021 de doter les établissements d’enseignement et de formation technique et professionnelle de 264 enseignants et encadreurs pédagogiques dans 36 filières de formation.

Par ailleurs, un rapport relatif au résultat de la finalisation des négociations avec le partenaire Fidélis Finances pour l’acquisition de 300 ambulances équipées au profit du ministère de la Santé a été adopté.  Ces acquisitions devraient permettre de doter l’ensemble des communes du Burkina d’ambulances équipées pour le transport des malades et aussi les villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso d’ambulances de type SAMU. Cet investissement est en phase avec les engagements du président du Faso qui a pour objectif de renforcer le dispositif d’évacuation des malades vers les centres sanitaires appropriés, a ajouté Abdoul Karim Sango.

A travers une communication orale, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a informé le conseil des dispositions prises pour l’organisation de la session 2019 du baccalauréat, qui se tiendra du 21 juin au 09 juillet. Cette session verra la participation de 110 508 candidats, dont 40,74% de filles, répartis dans 412 jurys et dont le candidat le plus jeune a 14 ans et est inscrit dans un établissement de Boussé.

Il se tiendra également la 27e session de l’assemblée générale des sociétés d’Etat du 20 au 21 juin sous la présidence du président Roch Kaboré.

Armelle Ouédraogo

Présentation

RADARS INFO BURKINA est un site multimédia d’information générale dont la ligne éditoriale est axée sur les droits humains, la bonne gouvernance, l’équité, la justice sociale et la promotion des bonnes pratiques. Notre démarche est foncièrement enracinée dans la proximité du traitement des nouvelles et le strict respect des principes d’éthique et de déontologie journalistiques.

Radars Info Burkina est constitué d’une équipe motivée et déterminée qui capitalise une riche expérience professionnelle avérée.

Radars info Burkina a tissé, par ailleurs, un vaste réseau de collaborateurs, de partenaires et de personnes ressources qui crédibilisent la publication au quotidien d’informations vraies et des faits réels sur nos différentes plateformes.

Dernières nouvelles

17
Juil2019

Dialogue politique au Burkina Faso : une étape charnière des élections de 2020

Prévu pour se dérouler avant fin avril dernier, c’est finalement le lundi 15 juillet qu’a débuté le dialogue politique au Burkina Faso. A ce rendez-vous réunissant autour d’une même table...

17
Juil2019

Passif foncier de Garghin : les parties en présence trouvent un modus vivendi

Les résidents de la zone non lotie de Garghin ont, en fin de semaine dernière, fait une sortie médiatique au cours de laquelle ils se sont plaints du nombre insuffisant...

Adresse et contacts

O3 BP 7240 Ouagadougou 03
info@radarsburkina.net
(00226) 78 87 61 27 / 58 31 58 56
Copyright © 2019 Radars Info Burkina - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public