Musée de la musique : Zoom sur les mesures de valorisation prises

msee uneLe musée de la musique Georges-Ouédraogo, sis à Ouagadougou en face du  lycée Philippe-Zinda-Kaboré, est l’unique dans la sous-région africaine. C’est une institution patrimoniale idéale qui a pour objectifs de collecter, de conserver et d’exposer les instruments de musique qui appartiennent à toutes les communautés ethno-culturelles du Burkina Faso. Toutefois, ces trésors patrimoniaux sont délaissés et dévalorisés par la jeunesse du pays. Radars Info Burkina s’est intéressé aux mesures prises pour redorer le blason dudit musée.

Il existe au musée de la musique Georges-Ouédraogo 4 familles d’instruments. Selon Mahamadi Ilboudo, responsable dudit lieu, le monde de la culture en général a été rudement affecté pendant le premier et le deuxième trimestre de l’année 2020.

msee 2Pour remédier à cette situation, des expositions muséales y sont en cours pour une médiation avec le public scolaire afin de permettre aux élèves de se réapproprier leur culture, de découvrir un pan de l’histoire musicale de leur nation.

Notre interlocuteur confie que de nombreux projets de valorisation du musée sur 4 ans (de 2021 à 2024) sont en train d’être peaufinés. « Nous avons en projet une grande exposition de  Bakary Dembélé, qui joue très bien, et une exposition vente d’un artiste mosaïste du nom d’Ousmane Kouyaté », a-t-il déclaré. Il prévoit d’ajouter des calendriers d’ateliers de percussion et de « labelliser l’exposition Identité culturelle ».

M. Ilboudo a lancé cet appel à la jeunesse burkinabè : « Je lance un vibrant appel à tous les plublics, à tous les Burkinabè car les musées sont des lieux d’immersion, de réappropriation culturelle, où on se mire et où on réapprend sa propre histoire. Le musée de la musique est ouvert à tous, sans exception, avec un dispositif sanitaire solide ».

Arnold Junior Sawadogo (stagiaire)