Réouverture des lieux de culte : Le constat dans des églises protestantes

reouv uneDans un communiqué datant du 2 mai 2020, le ministère en charge des cultes autorisait la réouverture des lieux de culte auparavant fermés. Ainsi, les fidèles musulmans ont repris d’assaut les mosquées. La Fédération des églises et missions évangéliques du Burkina Faso, quant à elle, invitait dans un communiqué les églises à ne reprendre les cultes qu’à partir du dimanche 10 mai.  Radars Info Burkina a donc fait le tour de quelques églises protestantes hier pour un constat.

Les cultes ont effectivement repris dans la plupart des églises protestantes du Burkina le 10 mai. Les fidèles protestants ont ainsi repris le chemin des temples. A l’église « Chapelle internationale des vainqueurs », les cultes de dimanche comportaient précédemment deux séances mais le dimanche 10 mai, il n’y a eu qu’une séance. C’était une sorte de test pour s’assurer du respect des gestes barrières par les chrétiens avant de reprendre véritablement les cultes comme auparavant. Des lave-mains à pédales sont disposés dans la cour de l’église et devant chaque porte d’entrée. Chaque fidèle se lave ainsi les mains sous le regard d’un agent du groupe de sécurité de l’église. Pour avoir accès à l’intérieur de l’église, le port d’un cache-nez est obligatoire. reouv 2Les fidèles ont ainsi suivi le culte avec des masques de protection sous le regard d’hôtesses. Dans l’optique de respecter la distanciation sociale, les chaises ont été disposées de sorte qu’il y ait une distance d’au moins un mètre entre elles. Le culte s’est fait dans la grande église et dans la petite. Les fidèles qui n’avaient pas accès à la grande église ont suivi  le culte sur écran géant.

 A l’église des Assemblées de Dieu annexe de Cissin, c’est le même scénario : lavage des mains et port de cache-nez obligatoires, disposition des chaises à une distance d’au moins un mètre l’une de l’autre... C’est le même constat à l’église de la mission apostolique Tang Zugu, où un espace est laissé entre les croyants assis. Les pasteurs des différentes églises protestantes ont pris des dispositions pour éviter la propagation de la pandémie et ont pu, selon toute vraisemblance, sensibiliser leurs brebis au respect des mesures barrières du Covid-19. La preuve, lesdits fidèles respectent à la lettre les dispositifs mis en place dans le cadre de la lutte contre le virus à couronne. Dans les annonces des églises, les pasteurs invitent aussi leurs ouailles au strict  respect des mesures de prévention de la pandémie. Par ailleurs, certains fidèles supportent difficilement le port du masque de protection dans la position assise. Un des fidèles nous a ainsi confié qu’il apprécie certes les précautions prises mais qu’étant asthmatique, porter une bavette pendant le culte l’empêche de respirer correctement. La réouverture des mosquées et des églises protestantes est effective. Les églises catholiques, quant à elles, prévoient leur réouverture pour le 20 mai.

Elza Nongana (Stagiaire)