Situation nationale : Le Balai citoyen exige le rétablissement immédiat et sans condition de l’accès à Facebook

bblai uneRestrictions de l'accès à Facebook, interdiction de la marche du samedi 22 janvier sont, entre autres, les sujets abordés par le mouvement Balai citoyen ce vendredi 21 janvier 2022 à Ouagadougou lors d’un point de presse. Selon Serge Bambara, alias Smokey, et ses camarades, le Burkina Faso connaît un recul en matière de liberté d’expression et de libertés individuelle et collective. Après avoir exigé le rétablissement de l’accès à Internet et à Facebook, ils ont annoncé un meeting de protestation pour le 19 février.

"Notre peuple a payé un lourd tribut à la démocratie et pour recouvrer sa liberté.  Des citoyens burkinabè sont morts pour arracher la liberté d'expression qui est le ciment de tout pays qui aspire au progrès et à la sécurité(...). Après les luttes ayant abouti à l'insurrection populaire d'octobre 2014, le peuple intègre du Burkina Faso n'acceptera, sous aucun prétexte, un quelconque recul en matière d’acquis démocratiques, en particulier en matière de liberté de manifester", a martelé Smokey,  porte-parole du Balai citoyen. Selon les responsables de cette organisationt de la société civile,  le Burkina Faso, pays épris de paix et de justice sociale, est marqué par une remise en cause systématique de ses acquis démocratiques, notamment les libertés individuelles et collectives, pourtant  garanties par la Constitution.

bblai 2C'est pourquoi le Balai citoyen exige le rétablissement immédiat de l'accès intégral à Internet et aux plateformes d'interaction comme Facebook ; lance un appel aux forces patriotiques que sont les OSC, syndicats et partis politiques  à la mobilisation pour mettre fin "aux mesures liberticides en cours au Burkina Faso" ; appelle à la mobilisation populaire pour le renforcement des idéaux de l'insurrection populaire ;  annonce un meeting de protestation pour le samedi 19 février 2022 dans les villes et villages du pays contre "les mesures de confiscation des libertés ". Ladite OSC affirme par ailleurs son soutien au peuple malien qui fait face aux sanctions de la CEDEAO.

Selon les conférenciers du jour, le Balai Citoyen a introduit une demande d'autorisation à manifester devant l'ambassade du Mali. Mais l'autorité municipale a interdit ladite marche, invoquant des raisons sécuritaires. Cependant, le Balai citoyen dit qu’il ne compte pas s'arrêter là. "Se lancer dans un bras de fer est inutile tant qu'on n'a pas épuisé toutes les voies de recours. C'est pourquoi, comme c'est une question de justice, nous allons attaquer les autorités en justice comme le peuple nigérien l'a fait", a informé Smokey. Et de préciser que le Balai citoyen ne participera pas à la marche du samedi 22 janvier 2022, qui a été interdite. Concernant la supposée tentative de coup d'Etat déjouée au Burkina Faso,  les responsables du Balai citoyen disent rester prudents, rappelant que des annonces du genre  avaient déjà été faites par le passé, notamment concernant Auguste Denise Barry, mais après il n'y a pas eu de suite.

Barthélémy Paul Tindano