mercredi 6 juillet 2022

Patients atteints du coronavirus : L’alimentation, un facteur important pour la rémission

patnt uneEn plus de la prise en charge médicamenteuse, une alimentation adaptée aux besoins du malade est capitale pour aider l'organisme à se défendre et à récupérer plus vite. Cette alimentation, qui est fonction de l’importance de l’infection et des antécédents pathologiques du patient, devrait être composée par les bons soins d’un nutritionniste ou d’un diététicien.

L’alimentation joue un rôle capital dans le processus de guérison des personnes souffrant de coronavirus. D’où l’importance, selon Yasmine Zerbo, diététicienne, de faire intervenir les diététiciens et nutritionnistes dans la prise en charge des patients atteints de COVID-19. « Les diététiciens doivent être nécessairement impliqués dans la prise en charge des malades du Covid-19. Il est vrai que le traitement médical joue un rôle important dans le processus de guérison, mais l’alimentation aussi booste cette guérison. Si les patients ne mangent pas bien, ils risquent de souffrir de dénutrition car le traitement les affaiblit. Une implication des experts en alimentation pour assurer le soutien nutritionnel des malades afin d’éviter leur dénutrition est donc indispensable », soutient-elle. En fonction de la gravité de l’infection du malade, le diététicien saura composer le menu adapté à son état et aux autres pathologies chroniques dont il peut souffrir. patnt 2« Les repas ne doivent pas être standards, ils doivent être personnalisés et adaptés à chaque pathologie. Il y a certains patients qui sont diabétiques, d’autres sont hypertendus, dialysés, cancéreux. Ils ne peuvent donc pas manger ce que les autres malades mangent ».

Pour les malades qui présentent des troubles moins graves, la diététicienne affirme que l’on peut leur servir des repas équilibrés, variés et sains. En plus des céréales et des protéines, ils doivent consommer assez de fruits et de légumes (orange, melon, kiwi, brocolis, fraise, chou, épinards, etc.), outre les médicaments qu’ils prennent, qui vont les aider à guérir plus vite. Quant à ceux  qui souffrent de troubles respiratoires, il faut leur faire consommer des soupes hyperprotéinées et hypervitaminées. Pour les patients intubés qui ne peuvent pas s’alimenter, on peut utiliser la nutrition entérale avec un tube communiquant avec l’estomac des patients pour les nourrir. Selon les cas, il est aussi possible de nourrir certains patients par les veines (voie parentérale) lorsque leur tube digestif n’est pas fonctionnel. D’où la nécessité, selon Yasmine Zerbo, de mettre en place une stratégie de prise en charge diététique des patients atteints de COVID-19 sous la supervision des médecins nutritionnistes et diététiciens, afin d’assurer le soutien nutritionnel des malades pour lutter contre la dénutrition.

Armelle Ouédraogo

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes