jeudi 28 octobre 2021

FESPACO 2021 : 34 Films burkinabè en compétition dont « Thomas Sankara, l’Humain » de Boubié Richard Tiéné

bnnale uneEn prélude à la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui se tiendra cette année du 16 au 23 octobre 2021 sur le thème « Cinéma d’Afrique et de la diaspora, nouveaux talents, nouveaux défis », il a été organisé une conférence de presse pour, d’une part, présenter la sélection officielle de cette 27e cuvée de la biennale du cinéma africain et, d’autre part, procéder à la proclamation des résultats des ateliers Yennenga. Elise Thiombiano, ministre burkinabè de la Culture, des Arts et du Tourisme, Moussa Alex Sawadogo, délégué général du FESPACO, et Abdoul Aziz Cissé, invité du pays d'honneur qu’est le Sénégal, et bien d'autres invités étaient présents à cette cérémonie.

Au total, 239 films seront en compétition à cette 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Ils ont été retenus par le comité de sélection, constitué de 8 personnalités, dont 2 Burkinabè, à savoir Boubacar Sangaré et Désiré Guy Yaméogo. C’est l’information qu’a donnée le délégué général du  FESPACO, Moussa Alex Sawadogo, au cours de cette rencontre.

Une nouvelle section nommée « Sélection Burkina » a été ajoutée cette année aux catégories jusque-là existantes, et ce sont 8 films burkinabè qui sont en compétition dans ladite section. Il s’agit de : « Thomas Sankara, l’Humain » de Boubié Richard Tiéné, « Le chant des fusils » d’EIliot Ilboudo, « Graine » d’Alima Ouédraogo, « Massiiba, le mal d’un peuple » de Seidou Samba Touré, « Tamadjan, l’odyssée » d’Issa de Brahima Traoré, « Après ta révolte, ton vote » de Kiswendsida Parfait Kaboré, « L’odyssée » d’Omar de Mamounata Nikièma et enfin « Les traces d’un migrant » de Delphine Yerbanga.

bnnale 2Plusieurs autres films burkinabè seront en compétition dans d’autres catégories. Dans la section « Fiction long métrage », le pays des hommes intègres est représenté par le réalisateur Boubacar Diallo avec son film « Les trois Lascars ». Dans la section « Long métrage documentaire », on a « Garderie nocturne » de Moumouni Sanou. Dans la catégorie « Court métrage (Fiction documentaire) », cinq films burkinabè sont en compétition. Il s’agit respectivement de : « Bablinga » de Fabien Dao, « Jacob Salem Rock the Naaba » de Paraté Yaméogo, « L’Inconnu » de Simplice Ganou, « Nos voisins » de Delphine Kaboré et « Zalissa » de Carine Bado. Dans la catégorie « Perspective (Long métrage fiction et documentaire) », le Burkina est représenté par Irène Tassembedo avec son film « La Traversée ». S’agissant de la catégorie « Film des écoles africaines du cinéma », deux productions burkinabè ont été sélectionnées. Ce sont : « Une vie volée » d’Arlette Jessica Valla et « Vérité de sang » de Nathalie Kagambega. Dans la section « Animation », le Faso est présent avec le film « Tapis vert (l’homme qui arrêta le désert) Green Carpet (the man who stopped the desert) » de Claver Yaméogo. bnnale 3En « Série télé », ce sont les films « Dafra » d’Inoussa Kaboré, « Honorables députés » de Serge Armel Sawadogo, « Le clan du caméléon » de Nissi Joanny Traoré et « Une vie de rêve » d’Abdoul Aziz Nikiéma qui ont été retenus. Dans la section « Panorama (long métrage fictions et documentaires) », c’est le film « Takami » de Daniel Kollo Sanou qui est en lice ; 8/8 l’est dans la section « Slot Ciné Biiga/Association Cauris » et dans la catégorie « Classics », ce sont respectivement les films « Wendemi, l’enfant du bon Dieu » de Saint-Pierre Yaméogo, « La femme mariée à trois hommes » de Cilia  Sawadogo et « Kono » de Justin Zerbo qui ont été sélectionnés.

Ce sont au total 17 films de fiction longs métrages, 15 films documentaires longs métrages, 29 films courts métrages fictions et documentaires, 13 films perspectives longs métrages, fictions et documentaires, 25 films des écoles africaines de cinéma, 29 films d’animation, 17 séries télévisuelles, 8 films section Burkina longs métrages fictions et documentaires, 20 films panorama longs métrages fictions et documentaires, 13 films section Sukabe et 13 films et 3 slots section classics.

En rappel, la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) se tiendra du 16 au 23 octobre 2021 dans la capitale burkinabè sur le thème « Cinéma d’Afrique et de la diaspora, nouveaux talents, nouveaux défis ». Cette année, c’est le Sénégal qui est le pays invité d’honneur.

Sié Mathias Kam

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>