jeudi 4 mars 2021

Grossesse et saignements : « Cela a coûté la vie à un de mes fœtus »

sgnements uneLes saignements durant les premiers mois de grossesse font l’objet de débats au sein des groupes de causerie féminine. Les avis sur le sujet divergent : si pour certaines il est normal qu’une femme saigne au début de sa grossesse, pour d’autres cela est plutôt le signe que quelque chose ne va pas. Radars Infos Burkina a pris langue avec un gynécologue pour s’enquérir du sujet. Lisez plutôt.

« Ma grossesse a débuté en février 2018, puis j’ai commencé à saigner en mars,  soit à un mois de grossesse.  Suite à une consultation, mon gynécologue m’a informée qu’il s’agissait  d’une grossesse gémellaire mais que  l’un des œufs s’était décollé, ce qui expliquait les saignements.  Cela signifiait qu’un des fœtus était passé de vie à trépas. Il m’a alors défendu de faire certains mouvements, sous peine de perdre l’autre. Je suis donc restée alitée pendant 3 mois et j’ai saigné durant tout ce temps. Je devais faire tout le temps des injections. Il m’a aussi conseillé d’éviter les situations stressantes», témoigne une internaute. « Je pense qu’une femme enceinte ne peut avoir des saignements anodins», ajoute-t-elle.

Selon le Dr Adèle Ido, gynécologue obstétricienne, il n’est pas normal qu’une femme saigne au cours de ses premiers mois de grossesse. Toutefois, cela peut ne pas être grave. C’est le cas lorsque les saignements sont dus à un petit décollement du futur placenta ou trophoblaste car cela s’arrange après ou lorsqu’il s’agit de saignements à une date anniversaire, c'est-à-dire qui surviennent à la date prévue des règles ; dans ce cas, le sang n’est pas abondant. sgnements 2Néanmoins, les saignements peuvent se révéler graves lorsque qu’il y a une grossesse extra utérine ou un avortement en cours.

Un choc émotionnel peut faire saigner une femme en début de grossesse. C’est précisément le cas de la dame ci-dessus mentionnée. « Je reconnais qu’au début de ma grossesse, entre mon mari et moi les choses  n’allaient pas bien et je stressais et déprimais beaucoup », nous avoue-t-elle.

Les facteurs psychiques tout comme certaines activités physiques peuvent être à la base de saignements. « Quoi qu’il en soit, il vaut toujours mieux recourir au diagnostic d’un médecin », conseille la gynécologue.

Farida Elise Sawadogo (stagiaire)

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>