samedi 6 mars 2021

Grand banditisme : La Brigade ville de gendarmerie de Nongremassom met fin aux activités d’un réseau de présumés auteurs d'attaques à main armée

demant uneLe 13 janvier 2021, la sous-unité de la Brigade ville de gendarmerie de Nongremassom a identifié et interpellé 4 présumés auteurs d'attaques à main armée suite à un appel anonyme. Ils ont été présentés aux hommes de médias au cours d’une conférence de presse.  

Ayant enregistré de multiples plaintes relatives à des attaques à main armée relevant de son ressort territorial, la Brigade ville de gendarmerie de Nongremassom a aussitôt ouvert une enquête judiciaire pour en identifier les auteurs. C’est ainsi qu’après des investigations et grâce à la collaboration des populations, 4 délinquants qui opéraient à Ouagadougou, à Saaba, à Ziniaré, à Nagreongo, à Laye et à Yako ont été mis hors d’état de nuire. Ces derniers, dont l’âge varie entre 22 et 25 ans, spoliaient nuitamment leurs victimes. Pour couvrir leurs activités criminelles, ils avaient élu domicile sur le site aurifère de Bouda à Yako, dans la province du Passoré, où ils se faisaient passer pour des orpailleurs. Après chaque opération réussie, chacun d'eux regagnait sa famille, prétendant  avoir découvert un filon.

demant 2Selon l’adjudant-chef major Abdoulaye Sawadogo, les forfaits les plus récents de ces malfaiteurs remontent à environ 3 semaines. « Le 24 et le 30 décembre 2020 à Yako, 2 boutiques de vente d'articles divers, une pharmacie et ses clients ont subi la terreur de la bande et plus de 3 millions de francs ainsi que des téléphones portables ont été emportés », a-t-il relaté. Quelques jours plus tard,  précisément le 5 janvier 2021, les malfrats ont ciblé cette fois-ci le village de Nagreongo où ils ont braqué une boutique, emportant la coquette somme de huit millions de F CFA qu’ils se sont partagée. « Cet argent leur a permis de s’acheter une moto scooter, des appareils de musique et d’autres objets de valeur », a précisé le pandore.

demant 3Le 12 janvier dans la même commune rurale, le groupe a perpétré une attaque à main armée dans une autre boutique d’où il s’est enfui avec un million cinq cent mille francs CFA. Au cours de l’interpellation du gang, un de ses membres, âgé de 25 ans, a réussi à prendre la fuite. La perquisition effectuée a permis de saisir des mains de ceux appréhendés la somme d’un million trois cent mille F CFA. « Au cours de l'interrogatoire, ils ont tous reconnu avoir commis de multiples agressions à main armée dans les localités ci-après : Ouagadougou, Ziniaré, Nagreongo, Saaba, Laye et Yako », a ajouté l’adjudant-chef major Sawadogo.

demant 4Des faits relatés par le sous-officier de gendarmerie, il ressort que ces délinquants qui comparaîtront bientôt devant le juge écumaient 3 régions : le Centre, le Plateau central et le Nord. Une centaine de victimes a été répertoriée et près de quatorze millions de francs CFA ont été emportés par la bande au cours de ses différents braquages. Les populations, particulièrement les gérants de points de transfert d'argent, de boutiques et d’alimentations, ont été exhortés à la vigilance et à dénoncer tout cas suspect aux numéros suivants : le 1010 (le centre national de veille et d'alerte),  le 16 (la gendarmerie nationale) ou le 17 (la police nationale).

Bruno Bayala

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>