samedi 31 octobre 2020

Manager d’artiste : « Le manager est le moteur, un stratège en développement de carrière » , dixit Ibrahim Zerbo

manag uneLa présence d’un manager dans la vie d’un artiste professionnel est devenue de nos jours une évidence. Il est bien plus qu’un travailleur de l’ombre. Quel rôle joue-t-il dans l’environnement de l’artiste ? Peut-on s’en passer ? Au Burkina Faso, très souvent un manager porte la double casquette (manager et producteur). Les deux fonctions sont-elles compatibles ? Le président des managers du Burkina, Ibrahim Zerbo, et Marius Diessongo, bien impliqué dans le showbiz burkinabè, nous en disent plus.

Le « Métronome » ou « tour de contrôle », les qualificatifs vont bon train concernant le rôle d’un manager aux côtés d’un artiste. « Le manager doit être polyvalent et doté d’un certain nombre de qualités » a affirmé d’entrée Marius Diessongo, acteur du showbiz burkinabè. Le manager selon lui, est chargé de la gestion de la carrière de son artiste, c’est-à-dire qu’il promeut son œuvre, lui trouve des scènes et gère son image. En un mot, il est l’intermédiaire professionnel entre l’artiste et les différents acteurs de l’industrie musicale à savoir la Maison du disque, producteur, éditeur. En sus, le manager doit assister l’artiste dans la définition des objectifs à atteindre et le développement d’une stratégie de carrière. « Pour terminer, il facilite ses contacts professionnels, l’assiste dans la négociation  de ses contrats et leur suivi », a-t-il conclu sur cette question. manag 2Autour de lui, précise M. Diessongo, peut graviter un attaché de presse, un chargé de communication. Pour un artiste désireux de faire une carrière artistique ne peut se passer d’un manager. « Un artiste peut évoluer sans manager. Mais cela a la petite échelle de sa carrière. A une certaine étape, c’est pratiquement impossible », a indiqué Marius Diessongo. A la différence du manager, le producteur est chargé de mobiliser les moyens pour la réalisation de l’œuvre de l’artiste. « Il est donc différent du manager », lance-t-il. Il contextualise tout de même car sous nos tropiques, particulièrement au Burkina Faso, il arrive que le producteur porte la double casquette et devient producteur et manager pour mieux gérer la carrière de son artiste. manag 3A l’en croire le showbiz burkinabè, de façon générale est en construction mais qui souffre énormément du manque de producteur mais qui regorge cependant une pléthore de manager bien formés et qui n’ont rien à envier des autres.

En plus d’être une personne physique ou morale liée à un contrat ou un groupe d’artistes en vue de défendre leurs intérêts matériels et moraux, le manager selon le président de manager du Burkina, Ibrahim Zerbo, le manager est le « moteur », un stratège en développement de carrière. Pour lui, un artiste ne peut pas se concentrer sur sa création et penser en même temps business et comment développer sa carrière. « C’est pourquoi il est conseillé à un artiste d’avoir un manager pour s’occuper de ces aspects », a-t-il déclaré. D’après lui, il n’y a pas de confusion de rôles possible entre le manager et le producteur. Puisque, a-t-il relevé, le manager est celui qui maîtrise l’ensemble des rouages de la filière musique. « Cependant, s’il dispose de moyens financiers, peut se muer en producteur pour donner à certains artistes confirmés ou non, de réaliser leur rêve d’avoir des albums sur le marché du disque », a-t-il déclaré et de terminer en mentionnant que chaque showbiz évolue avec son temps. Au Burkina, les acteurs essayent de se démarquer avec de nouveaux paradigmes en vue de mieux faire leur travail.

Obissa

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>