lundi 8 août 2022

Adoption à l'ONU d'un Pacte mondial sur les réfugiés

migrantsL'objectif de l'ONU est en effet de rappeler les différences entre migrants et réfugiés. Mais certains pays comme les Etats-Unis et la Hongrie préfèrent ne pas s'engager.

 Le débat sur la distinction à faire entre réfugié et un migrant provient des querelles sur la prise en charge des millions de personnes qui ces dernières années ont quitté leur pays pour diverses raisons.

Un fardeau humanitaire face auquel très peu de pays de destination se montrent prêts à ouvrir leurs portes.

Face à cette situation, l'ONU essaie de prendre les devants. En 2016, les 193 Etats membres de l'organisation ont émis une déclaration commune qui donne naissance à deux pactes différents. Le Pacte mondial sur les migrations et le Pacte mondial sur les réfugiés adopté ce lundi (17.12.18) à New York.

Réfugié et pas migrant

Cette différenciation entre migrant et réfugié permet en effet de mettre d'un côté les personnes couvertes par la convention de 1951 relative au statut des réfugiés. Des personnes qui pour diverses raisons font l'objet de persécution et qui cherchent refuge dans un pays autre que le leur.

Le pacte n'est donc ni plus ni moins qu'un rappel des principes fondamentaux issus de la convention de Genève sur les droits des réfugiés. Mais l'ONU espère résoudre aussi un autre problème en veillant à ce que certains pays ne soient pas seuls à supporter le fardeau des réfugiés. Enfin, il est question de garantir le droit pour un réfugié d'accéder à un Etat tiers et à des services tels que les soins de santé et une formation.

Ont voté contre ...

Comme pour le Pacte mondial sur les migrations, tous les pays n'ont pas validé le document. Ainsi, la résolution sur ce Pacte sur les réfugiés a été approuvée par 181 pays, deux ont voté contre - les Etats-Unis et la Hongrie - et trois se sont abstenus.

Les Etats-Unis considèrent que le pacte n'est pas compatible avec la politique américaine en matière d'immigration. Autre pays réticent : la Hongrie pense que la barrière entre migrant et réfugié n'est pas suffisamment claire.

D'après le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés, 24 millions de personnes dans le monde sont des réfugiés de guerre. Un million parmi eux auraient un besoin urgent d'aide. Parmi les pays qui reçoivent le plus grand nombre de réfugiés dans le monde, il faut citer la Turquie, le Liban ou la Jordanie mais aussi l'Iran, le Pakistan et l'Ouganda.

 

Source : https://www.dw.com/fr/adoption-%C3%A0-lonu-dun-pacte-mondial-sur-les-r%C3%A9fugi%C3%A9s/a-46777334

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
y>