lundi 8 août 2022

Trois citoyens maliens sanctionnés par l'ONU

maliIl s'agit de membres de groupes armés signataires de l'accord de paix. L'ONU les accuse de coopérer avec des terroristes et de faire du trafic de drogues et de la traite d'êtres humains. Ils sont interdits de voyager.

C'est une première au Mali : le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté, ce jeudi 20 décembre, des sanctions individuelles après avoir lancé des avertissements. Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune, secrétaire général de la Coalition du peuple pour l'Azawad (CPA), Ahmoudou Ag Asriw, un cadre du Groupe d'autodéfense touareg imghad et alliés (Gatia), et Mahamadou Ag Rhissa, un homme d'affaires appartenant au Haut conseil pour l'unicité de l'Azawad (Hcua) sont pour l'instant frappés par une interdiction de voyager. Ils pourraient, plus tard, être aussi visés par des gels d'avoirs.

D'autres acteurs avertis

L'ONU suit ainsi une recommandation de son groupe d'experts pour le Mali. Pour Ruben de Koning, le Coordinateur de ce groupe d'experts, "ces sanctions pourraient avoir un effet positif sur la mise en oeuvre de l'accord".

Le groupe d'experts avaient également recommandé au Conseil de sécurité de sanctionner des personnes qui bloquent l'application de l'accord et qui se retrouvent du côté du gouvernement de Bamako. Selon Ruben de Koning, "ce n'est pas exclu que, dans le futur, des gens du côté du pouvoir soient identifiés et rendus personnellement responsables d'entraves à l'accord."

 

Source : https://www.dw.com/fr/trois-citoyens-maliens-sanctionn%C3%A9s-par-lonu/a-46832416

 

 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
y>