jeudi 28 octobre 2021

« Jean Luc Mélenchon est juste venu battre campagne. Il ne pourra rien changer s’il accède au pouvoir en France », Nebon Gérard Bado, étudiant

mlench uneLe président de la France insoumise, le député Jean-Luc Mélenchon, était face à la jeunesse burkinabè le mercredi 21 juillet 2021 à l’université Joseph Ki-Zerbo. Avec cette frange instruite de la population, l’homme politique et philosophe français a échangé sur le thème « Y-a-t-il un avenir en commun dans la francophonie ? »
 
Dans ce temple du savoir, le candidat à la présidentielle française de 2022 a expliqué aux étudiants, sortis nombreux pour l’occasion, l’intérêt de travailler à sauvegarder la langue commune à l’espace francophone. Il a souhaité voir la création d'une université de la langue commune à cet espace linguistique qui formera des techniciens mais aussi des spécialistes de tout ce qui va avec la technique. Selon l’homme politique français titulaire d’une licence en philosophie, dans ce nouvel âge de l’humanité, il ne faut pas se recroqueviller sur soi-même mais faire appel à une immense réserve d’intelligence. Il a appelé à une collaboration plus étroite entre la France et les pays qui ont en partage la langue française dans plusieurs secteurs d’activité.
mlench 2Si certaines propositions du député français ont reçu l’approbation des étudiants de l’université Joseph Ki-Zerbo, sur d’autres sujets par contre, les avis de ces jeunes épris de liberté restent tranchés.
Par exemple pour Ahmed Tiendrebéogo, vice-président de l’Union internationale des jeunes socialistes, la francophonie dans sa forme actuelle est toujours empreinte de colonialisme et ne vise que la la promotion de la langue et de la culture françaises dans les anciennes colonies de l’Hexagone. Néanmoins, dit-il, lui et ses amis ont porté un grand intérêt à l’intervention du député français Mélenchon, venu leur imprimer sa vision de la francophonie. « Aujourd’hui, rester dans la francophonie, c’est demeurer dans l’impérialisme, dans la colonisation », a-t-il déclaré. Et de suggérer aux jeunes de mener la réflexion pour voir comment en sortir.
mlench 3Pour Nebon Gérard Bado, dit « l’avocat du peuple », également étudiant, Mélenchon est juste venu battre campagne et ne pourra rien changer s’il accède au pouvoir en France. « Il ne pourra pas défendre les intérêts des Africains au détriment de ceux des Français », a-t-il martelé. L’étudiant apprécie néanmoins les propositions de Jean Luc Mélenchon en ce qui concerne la monnaie unique. « Il nous appartient, en tant qu’Africains, de nous libérer des griffes de nos oppresseurs. La France n'aidera pas l'Afrique à son propre détriment», a-t-il lancé.
Bessy François Séni

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>