jeudi 28 octobre 2021

Burkina : La réalisation et l’exploitation de l’aéroport international Ouagadougou-Donsin confiées à un groupement français

donsin uneL’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade, a été reçu en audience ce lundi 2 août par le Premier ministre, Christophe Dabiré. Au menu des échanges, il y avait la sécurisation de  l’axe Ouaga-Kaya-Dori  en vue du retour de l’Etat dans les localités situées dans cette zone et le contrat de concession signé entre le gouvernement burkinabè le groupement français Méridian-AMP pour la réalisation et l’exploitation de l’aéroport international Ouagadougou-Donsin.

A sa sortie d’audience, Luc Hallade dit avoir évoqué avec le Premier ministre burkinabè  quelques sujets d’intérêt communs au Burkina Faso et à la France. Parmi ces derniers figure le programme de sécurisation de l’axe Ouaga-Kaya-Dori. Selon le diplomate français, c’est un axe sur lequel les deux pays travaillent dans le cadre du sursaut civil et du retour de l’administration dans une zone d’où elle a un peu disparu ou fui sous la contrainte à travers le renforcement des capacités de la police et de la gendarmerie.

donsin 2L’autre sujet évoqué par les deux hommes était celui des infrastructures, notamment aéroportuaires.

Luc Hallade s’est réjoui de la décision prise lors du dernier Conseil des ministres burkinabè d’accepter le principe de signer un contrat de concession avec le groupement Meridian-AMP pour la réalisation et l’exploitation de l’Aéroport international Ouagadougou-Donsin. La question de l’aéroport de Dori était également sur la table des discussions. « Je suis venu voir le Premier ministre pour lui demander de m’aider à trouver le fil conducteur ou directeur qui me permettra de bien identifier les besoins exprimés », a conclu le diplomate français.

Bessy François Séni

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>