jeudi 28 octobre 2021

4 août 1984 - 4 août 2021 : Voilà 37 ans  que l’ex-Haute Volta est devenue Burkina Faso

fnatt uneL’histoire politique de l’actuel Burkina Faso est jalonnée d’évènements. Les dates marquant lesdits évènements sont restées gravées tant dans la mémoire  individuelle que collective. Il en est ainsi du 4 août, une date historique et mémorable. Dans l’histoire politique du pays des hommes intègres, le 4 août marque un tournant sur lequel il convient de marquer un arrêt. Que constitue cette date aux yeux des citoyens ? Le Dr Ali Ouédraogo, historien, enseignant chercheur, nous fait l’historique de cette date combien importante.

Jadis Haute-Volta à la proclamation de la République le 11 décembre 1958 par Maurice Yaméogo, suivie de la proclamation solennelle de l’indépendance le 5 août 1960, l’appellation actuelle Burkina Faso intervient 24 ans après sous la Révolution démocratique et populaire (RDP) du capitaine Thomas Sankara en 1984.

Arrivé au pouvoir le 4 août 1983 suite à un coup de force contre le Comité de salut du peuple (CSP), alors dirigé par le médecin commandant Jean Baptiste Ouédraogo, le capitaine Noël Isidore Thomas Sankara va marquer de façon indélébile son passage à la tête de l’Etat par plusieurs actions révolutionnaires. 4 août 1983 : prise du pouvoir par le jeune capitaine avec ses frères d’armes Blaise Compaoré, Henry Zongo et Boukary Lingani. Le Conseil national de la révolution (CNR) est mis en place. Selon le Dr Ali Ouédraogo, ce qui a motivé  Thomas Sankara à changer le nom du pays dès l’An 1 de son règne, c’était sa volonté de rupture : rompre avec la passé colonial, donner à la population une identité dans laquelle elle sentirait son appartenance. fnatt 2« Le nom Burkina Faso est synonyme d’espoir. Ce nom redonnait la vraie fierté, le vrai honneur au peuple », dit-il. Et l’histoire ne s’arrête pas là puisque dans le souci de faire table rase du « passé néocolonial », Thomas Sankara change aussi à la même époque le drapeau national. Le drapeau de l’ancienne Haute-Volta, composé de trois bandes (noire, blanche et rouge), est remplacé. Le nouvel étendard national est désormais composé de deux bandes horizontales rouge et verte, frappées d’une étoile jaune à cinq branches au milieu, « le tout représentant la mémoire des hommes et femmes qui ont donné de leur vie pour la liberté », commente le Dr Ali Ouédraogo. Ce changement, précise-t-il, répondait aussi aux idéaux de Révolution démocratique et populaire, de travail de la terre par les fils et les filles de la Nation.

Autre transformation majeure intervenue le 4 août 1984 : le remplacement de l’hymne national d'alors, à savoir ‘’Fière Volta’’, par le Ditanyè ou ‘’chant de la victoire’’. fnatt 3Une victoire multiforme comme le rappelle le Dr Ali Ouédraogo en ces termes : « La victoire sur le néocolonialisme, sur un passé douloureux et sur nos bourreaux d’hier.» Précédemment ‘’Unité-travail-justice’’, la devise nationale devient elle aussi ‘’La patrie ou la mort, nous vaincrons’’. Ces changements, l’enseignant chercheur Ali Ouédraogo les qualifie d’« audacieux et courageux » pour une république qui cherchait ses repères et qui était classée parmi les plus pauvres au monde, avec un pouvoir aux mains d’une armée « bicéphale » partagée entre la politique et la défense de la Nation. Thomas Sankara avait d’ailleurs souligné cela par ces mots : « Il fallait prendre des initiatives audacieuses et radicales, entre autres effacer les traces du colonialisme. À commencer par l’appellation donnée par le colon à notre pays. Le nom Haute-Volta ne répondait ni à des critères géographiques ni à des critères sociologiques ou culturels ».

Burkina est un terme moaga qui signifie « homme intègre » et Faso est un mot dioula qui veut dire « terre natale ». Le Burkina Faso, qui signifie donc de façon littérale « le pays des hommes intègres », est un pays de l’Afrique de l’Ouest indépendant depuis le 5 août 1960. Sa population est estimée à 20 487 979 habitants selon les chiffres du Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH) 2020.

Sié Mathias Kam

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>