lundi 19 avril 2021

BBDA : Les artistes membres du SYNAMUB en sit-in pour « dénoncer sa gestion opaque et chaotique »

abda uneDes artistes membres du Syndicat national des artistes musiciens du Burkina Faso (SYNAMUB) étaient en sit-in ce matin du mardi 3 novembre devant le siège du Bureau burkinabè du droit d'auteur (BBDA) pour « dénoncer sa  gestion opaque et chaotique » et exiger la satisfaction de leur plateforme revendicative minimale.

Beaucoup d’artistes musiciens ont pris d’assaut cette matinée du mardi 3 novembre la devanture du BBDA pour fustiger la manière dont ladite structure est gérée et exiger la satisfaction de leur plateforme revendicative minimale de quatre points. 

Un micro pour scander des slogans, des affiches pour exprimer leur ras-le-bol, en présence du secrétaire général  du SYNAMUB, Almamy KJ. Les mécontents exigent la dotation  de toutes les radios et télévisions d’un logiciel unique de comptabilisation des œuvres musicales exploitées, la publication des listes exhaustives et nominatives des bénéficiaires du Fonds exceptionnel de solidarité (FES) et du Fonds de solidarité exceptionnel (FSE), la transparence dans l’attribution du Fonds de promotion culturelle (FPC) ainsi que l’audit financier du BBDA avec la participation de toutes les organisations d’artistes.

« Dans le mois d’avril, 150 millions de francs CFA  du Fonds de promotion culturelle (FPC) ont été dégagés pour soutenir les acteurs culturels, au nombre de 4 092, en période de COVID-19. Chacun a reçu 30 000 F. Jusqu’à présent, nous ne sommes pas rentrés en possession de la liste exhaustive et nominative d’autant plus que le BBDA nous dit que qu’elle est confidentielle. S’il n’y a pas anguille sous roche, qu’on nous fournisse cette liste.  Quand les médias reçoivent les subventions de l’Etat,  devant le nom de chaque média est mentionné le montant qu’il a perçu. abda 2Si on ne peut pas nous donner la liste exhaustive et  nominative de ceux qui ont perçu les différents fonds, ce n’est pas l’audit qui se fera facilement. Voilà pourquoi nous sommes en sit-in ce matin pour dénoncer cette gestion opaque et chaotique de son premier responsable, Walib Bara », s’est offusqué Almamy KJ.

A l’en croire, à la demande du BBDA, le SYNAMUB a été reçu la semaine dernière car la direction voulait comprendre pourquoi il projetait de tenir en sit-in.

« Nous avons porté à leur connaissance les points de notre plateforme revendicative. Il n’y a pas eu de consensus », a confié le SG du SYNAMUB.

Pour Almamy KJ, d’autres actions de terrain seront menées pour la satisfaction de la plateforme. « On ne peut pas dissiper de l’argent impunément. Nous saisirons les institutions judiciaires les plus compétentes de notre pays pour exposer le problème », a-t-il dit.

Le directeur du BBDA n’était pas présent. Selon la direction de la Communication, le BBDA s’exprimera dans les jours à venir.

Aly Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires