jeudi 28 octobre 2021

Burkina Faso : La Banque togolaise pour le commerce et l’industrie acquise par Mahamadou Bonkoungou

xebomafA l’issue d’un Conseil des ministres, le gouvernement togolais a annoncé le 11 août dernier la privatisation de la Banque togolaise pour le commerce et l’industrie (BTCI) au profit du groupe burkinabè IB Holding.

IB Holding prend la tête d'un établissement instable qui traverse des moments difficiles mais dispose d'un grand potentiel. En effet, après un bénéfice de 18,7 milliards de F CFA en 2017, BTCI a vu ses performances chuter avec une perte de 3,8 milliards de F CFA en 2018. Fin 2019, les pertes se chiffraient à 263 millions de F CFA, selon les dernières données consultées.

Lancée au début de l'année 2021 au Togo, IB Holding a pour mission la prise de participation d'entreprises du secteur bancaire et financier. Elle était pressentie depuis un moment pour reprendre cette banque publique togolaise. Et dans le cadre de ce rachat, la firme burkinabè va acquérir «  une partie des actions détenues par l'Etat togolais », qui conserve tout de même 10% du capital. Avec le rachat de la BTCI, la holding financière propriété de Mahamadou Bonkoungou, patron du groupe EBOMAF, frappe un grand coup sur le marché international.

Mahamadou Bonkoungou qui contrôle IB Bank, présente au Burkina et à Djibouti, a également un œil rivé sur le marché ivoirien. Le Togo est le deuxième pays de la zone UEMOA à recevoir l’expertise du Burkinabè Mahamadou Bounkougou.

La Banque togolaise pour le commerce et l’industrie, société d’économie mixte de droit togolais, a été créée le 30 avril 1974 et a un capital de 7 milliards de FCFA

www.radarsburkina.net

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>