jeudi 20 juin 2024

Conseil des ministres : Le Conseil a adopté l'extension de la gratuité de la planification familiale à toutes les 13 régions

juin uneLe traditionnel Conseil hebdomadaire des ministres s'est tenu ce mercredi 3 juin 2020 sous la présidence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso. Au titre du ministère de la Santé, le Conseil a adopté le principe de l'extension nationale de la gratuité de la planification familiale à toutes les 13 régions du Burkina Faso.

Au titre du ministère de la Santé, le Conseil a adopté la politique et le plan stratégique multisectoriel nutritionnel.

<<Ce document de politique nationale a  pour objectif d'améliorer l'état nutritionnel  des populations à travers la mise en œuvre d'interventions sectorielles sur  cinq axes stratégiques. Il s'agit de réduire la sous-nutrition, de réduire les carences en micronutriments, de renforcer la lutte contre la sous-nutrition et les maladies chroniques non transmissibles liées à la nutrition, de renforcer la sécurité sanitaire des aliments et également d'améliorer la gouvernance en matière de nutrition>>, a expliqué le ministre de la Communication, Remi Fulgance Dandjinou.

Toujours au titre du ministère de la Santé, le Conseil a adopté le principe de l'extension nationale de la gratuité de la planification familiale. En rappel, le 23 janvier 2019, le gouvernement  a adopté un décret portant gratuité des soins et  services de la planification familiale. Le 24 juin 2019, le gouvernement a choisi deux régions, le Centre-Ouest et les Cascades, pour la phase pilote.

juin 2<<Après six mois de mise en œuvre, le bilan de cette mesure autorise raisonnablement à l'étendre donc à l'ensemble des régions du pays.  Nous avons adopté la planification familiale pour capturer le dividende démographique et nous visons une incidence synthétique de la fécondité de 4,7% et une prévalence de la contraceptive de 32% en 2020>>, a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Au titre du ministère de l'Agriculture, le Conseil a adopté le plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables à l'insécurité alimentaire et à la malnutrition pour l'année 2020. <<L'analyse de la vulnérabilité alimentaire fait ressortir en situation projetée juin-août ce qu'on appelle période de soudure 16 provinces qui seraient dans une phase 2 c'est-à-dire sous pression et 12 provinces qui seraient dans une situation extrêmement délicate si aucune intervention n'était faite à ce niveau. Les mesures ont été prises à travers ce plan. Elles visent l'assistance alimentaire des personnes vulnérables, le soutien à la production agricole et le soutien à la production animale, ainsi que la prévention et la prise en charge de tout ce qui est enfant de moins de 5 ans en termes de malnutrition et le soutien en approvisionnement en eau potable>>, a expliqué Remi Dandjinou.

Au titre du ministère de l'Urbanisme et de l'Habitat, le Conseil a adopté les schémas directeurs d'aménagement et d'urbanisme. Ces schémas permettent de coordonner le développement spécial dans les villes dans le respect du cadre  de vie des habitants actuels et ceux à venir. Il définit précisément comment l'espace urbain doit être occupé.

Il s'agit de deux rapports, le premier concerne les villes de Bitou, Bogandé, Boussé, Koupela, Pama, Pô, Pouytenga et Yako.

Quant au second, il a trait aux villes de Niangoloko et d’Orodara.

<<En matière de communication orale, la ministre de la Santé  a fait le point de la situation de la pandémie de coronavirus. Le ministre de l'Economie et des Finances  a fait le point au titre de la solidarité nationale dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. Pour la date du 3 juin 2020, nous sommes à 2 411 443 888 FCFA sur le compte logé au Trésor public.

Le ministre de l'Education nationale a fait le bilan des mises en œuvre des activités du plan de riposte à son niveau et la reprise des activités pédagogiques pour les classes d'examen. L'un des problèmes qui se pose est celui de la disponibilité des deux masques pour les enseignants et les élèves. A la date de ce jour 3 juin, il y avait 1 158 537 masques disponibles et livrés.

Il a dit que tout doit être fait pour qu'au plus tard mi-juin, tous les enseignants et tous les élèves aient chacun deux masques>>, a conclu le ministre.

Aly Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes