jeudi 20 juin 2024

Volontaires du centre d’appels : Le Dr Bicaba leur garantit un suivi psychologique

chrge uneLe ministère de la Santé, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, à travers le Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS), a mis en place un centre d’appels composé de volontaires chargés de donner toutes les informations nécessaires dans le cadre de la lutte. Ils reçoivent des milliers d’appels par jour. Si certains appellent pour effectivement se renseigner sur la maladie, d’autres le font pour proférer des menaces ou même tenir des propos obscènes. A ce propos, le coordinateur national par intérim du plan de riposte rassure que ces volontaires auront un suivi psychologique.  

« Oui, nous n’avons pas oublié cet aspect. Au temps fort de la maladie, certains volontaires au centre d’appels ont bénéficié d’un suivi psychologique quand le besoin s’est fait ressentir », a affirmé le coordinateur national par intérim du plan de riposte à la maladie, le Dr Brice Wilfried Bicaba. A la fin de l’opération, a-t-il poursuivi, un suivi complet sera encore fait pour s’assurer qu’ils vont bien. En plus du suivi psychologique, du fait du port de casques à longueur de journée, des examens ORL seront réalisés pour s’assurer qu’à ce niveau aussi, il n’y a pas de souci. « Apres ces examens, ceux qui auront un quelconque problème seront pris en charge automatiquement. Pour l’instant, il n’y a pas de souci majeur. Tout se passe pour le mieux », a-t-il précisé.

chrge 2Le Dr Bicaba a indiqué que la sous-commission « gestion des appels » fait partie des quatre sous-commissions de surveillance. Elle assure quotidiennement la réception des appels téléphoniques, soit pour des informations sur le Covid-19, soit pour valider un cas suspect pour investigation. Cette supervision des téléopérateurs a révélé des insuffisances et la coordination nationale de la riposte en a fait une préoccupation majeure, d’où la nécessité d’une formation.

En effet, le Dr Bicaba a ajouté qu’en plus du suivi psychologique, les volontaires du centre d’appels, au nombre de 141, ont reçu une session de formation en communication. Selon lui, cette session de formation vise à résorber les insuffisances en matière de communication des informations erronées sur le Covid-19 par certains volontaires et des attitudes moins bonnes lors des conversations téléphoniques.

En rappel, les chiffres enregistrés depuis quelques semaines dans la lutte contre le Covid-19 au Burkina Faso sont un tant soit peu rassurants, du fait de la baisse continue du nombre de nouveaux cas et des cas actifs. Ainsi, à la date du 10 juin 2020, sur 105 échantillons analysés, le pays n’a enregistré aucun nouveau cas de maladie à coronavirus. 8 nouvelles guérisons ont été enregistrées, ce qui porte à 799 le nombre total de guérisons, aucun décès n’est à déplorer et on est actuellement au total à 53 le nombre total de décès. 40 personnes sont encore sous traitement. Depuis le 9 mars 2020, ce sont donc 892 cas, précisément 323 femmes et 569 hommes, qui ont été déclarés positifs sur 9 088 échantillons analysés. Ce qui fait un taux de positivité de 9,8%.

Obissa

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes