samedi 31 octobre 2020

Présidentielle du 22 novembre 2020 : Roch Marc Christian Kaboré investi candidat à un second mandat présidentiel par le MPP et l’APMP

ivst unePlusieurs milliers de militants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et de l'Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) ont pris d’assaut le palais des Sports de Ouaga 2000 ce samedi 11 juillet pour participer au congrès extraordinaire d’investiture du candidat du MPP à la présidentielle du 22 novembre 2020. L'envoyé spécial du candidat Kaboré, Siméon Sawadogo, par ailleurs ministre de l’Administration territoriale, a reçu symboliquement le flambeau du MPP des mains du président du parti au pouvoir, Simon Compaoré, signe que c’est Roch Marc Christian Kaboré qui portera une fois encore les couleurs de ce parti à la présidentielle de novembre.

La foule habillée aux couleurs du parti au pouvoir, l’orange, est nombreuse ce samedi matin au palais des Sports de Ouaga 2000. Du discours prononcé par le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Simon Compaoré, on peut retenir, entre autres, ce qui suit : « Nonobstant les résultats significatifs et positifs engrangés durant le mandat qui s’achève, il apparaît que des défis importants, pour placer notre peuple sur les rampes de la prospérité et du bien-être, restent à relever. C’est l’obligation majeure qui s’impose à notre parti et à son candidat pour le quinquennat 2021-2025 à venir. »

« Au cours du mandat qui s’achève, nous avons construit, nous avons bâti, nous avons fait bouger les lignes, nous avons atteint des performances, réalisé des progrès, malgré un faisceau infernal d’adversité, de contraintes et de fléaux divers. Malgré le terrorisme, les tentatives de déstabilisation, la paranoïa des revendications sociales sectorielles et leur cortège de grèves et de sit-in, malgré la virulence de la pandémie inopinée de Covid-19, notre peuple a résisté et nous avons sauvegardé et maintenu les équilibres macroéconomiques et sociaux, pour que l’Etat ne tombe pas en faillite », a poursuivi celui qui fut maire de la ville de Ouagadougou dans une autre vie.

ivst 2Faisant le bilan des actions du programme quinquennal du président Kaboré, le président du MPP a déclaré : « Notre bilan est incontestable. Aucun régime dans notre histoire n’a pu atteindre de telles performances dans un tel laps de temps. »

Ainsi donc, «c’est l’occasion pour nous de réitérer notre confiance en l’homme (Roch Kaboré, Ndlr), notre reconnaissance de son leadership, notre admiration de son charisme et notre satisfaction des résultats auxquels il est parvenu durant son premier mandat en dépit des vents et des tempêtes contraires », a-t-il conclu.

Dans l’après-midi, le palais des Sports était plein comme un œuf. On notait la présence à cette grand-messe politique de membres du gouvernement, d’élus nationaux, de l’épouse du président du Faso et même du représentant de l’opposition politique.

C’est le ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo, par ailleurs secrétaire national chargé de la mobilisation des jeunes du MPP, qui a livré la teneur de la résolution portant investiture du candidat Roch Marc Christian Kaboré en ces termes : « Le congrès extraordinaire du MPP tenu ce jour investit solennellement le camarade Roch Marc Christian Kaboré comme candidat du MPP à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 ».

Et c'est l'envoyé spécial du candidat Roch Kaboré, Siméon Sawadogo, qui a livré le message du candidat sous les applaudissements des congressistes. On en retient ce qui suit : « C’est avec un sentiment de grande responsabilité que j’accueille cette décision du congrès extraordinaire de notre parti, le MPP, de m’investir comme son candidat. Mon quinquennat s’achève dans un contexte encore marqué par les nombreuses épreuves que nous avons endurées sur les plans sécuritaire, sanitaire, social, économique, etc. Elles ne nous ont pas empêchés d’ouvrir des chantiers dans de nombreux domaines. Je m’engage, fort du soutien de toutes les forces du camp de la démocratie et du progrès, à relever avec vous ce nouveau défi. Notre victoire à la présidentielle doit nécessairement s’accompagner d’une majorité confortable, stable et cohérente à l’Assemblée nationale».

Quant à Me Bénéwendé Sankara, représentant de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), il a assuré que l’alliance soutient sans réserve la candidature de Roch Kaboré : « Nous prenons ici l'engagement de mobiliser notre peuple autour de son programme pour une victoire éclatante de notre candidat, Roch Kaboré, au soir du 22 novembre 2020. »

Siméon Sawadogo a reçu par la suite, symboliquement, le flambeau du MPP des mains du président du parti au pouvoir, Simon Compaoré.

Très ému, Simon Compaoré a déclaré : « Cette mobilisation traduit en réalité un soutien indéfectible, au-delà des militants du MPP, de millions de patriotes et de démocrates de ce pays qui croient en un homme. Cet homme, c’est Roch Marc Christian Kaboré ».

Aly Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>