jeudi 29 octobre 2020

Congrès extraordinaire d’investiture du candidat de l’UPC : «La journée du président du parti sera particulièrement chargée en termes d’actions », Rabi Yaméogo, président du comité d’organisation

eph uneLe comité national d’organisation du congrès extraordinaire de désignation et d’investiture du candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 a animé un point de presse ce jour 16 juillet 2020 au siège dudit parti à Ouagadougou. Il a, à cette occasion, fait le point des préparatifs de ce jamboree politique qui s’ouvrira le samedi 25 juillet 2020 à partir de 9h au palais des Sports de Ouaga 2000. «La journée du président du parti sera particulièrement chargée en termes d’actions », a dit le comité.

 

«Ensemble avec Zeph, un nouveau départ en toute sécurité », tel est le thème du congrès extraordinaire d’investiture du candidat de l’UPC à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. « Nous sommes prêts à aller, le 25 juillet 2020 à partir de 9 h, désigner notre candidat. Tout est fin prêt. Au niveau des arrondissements, des communes, les militants sont prêts. Au niveau des délégations des autres provinces, les congressistes sont déjà mobilisés. Après la cérémonie de désignation, il y aura une cérémonie d’investiture », a indiqué Rabi Yaméogo, président du comité d’organisation. Il a ajouté que la journée du président du parti, Zéphirin Diabré, serait particulièrement chargée ce jour-là.

eph 2« Après la cérémonie d’investiture, le président du parti fera un don à des déplacés internes dans la province du Kadiogo. Il remettra également officiellement un forage à des populations d’un quartier non loti. Ces actions montrent son entrée dans la précampagne », a précisé M. Yaméogo.  

Ce sera la 3e fois que l’UPC organise un congrès au palais des Sports de Ouaga 2000. «Lors des deux congrès passés, la mobilisation était gigantesque. Donc ce n’est pas au 3e congrès que nous allons balbutier.  Le président sera encore escorté comme on l’avait fait en 2018 pour aller au palais des Sports. C’est la jeunesse qui le fera. L’UPC est un grand parti avec des militants qui peuvent mobiliser et poser des actions et réussir une activité en quelques minutes, en quelques jours. Donc en ce qui concerne la mobilisation, il n’y a aucun problème », a assuré Rabi Yaméogo.

eph 3S’agissant de l’élection présidentielle à venir, selon l’UPC, le Burkina Faso a besoin d’un nouveau départ, de résilience. « L’occasion est donnée au peuple de corriger l’erreur monumentale de 2015 qui a consisté à confier le pouvoir à des aventuriers qui ont trahi toutes ses attentes. Il est donc temps pour les Burkinabè de renouer avec des valeurs de probité en confiant leur destinée à notre candidat. Notre peuple a besoin de paix, de sécurité et de gestion transparente des affaires publiques », a martelé le parti du Lion.

« L’UPC ira à ces élections avec beaucoup de sérénité. Oui, le Lion va rugir », a déclaré, confiant, M. Yaméogo.

Aly Tinto 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>