mercredi 6 juillet 2022

Fêtes de fin d’année : Les uns dépensent, les autres économisent

tefe uneL’année 2019 tire à sa fin. Comme à chaque fin d’année, la fièvre des fêtes est déjà perceptible. Les distributions et achats de cadeaux de Noël ont déjà commencé. La ville de Ouagadougou vit au rythme de la décoration de ses rues, des sonorités et des ambiances diverses. Ceux qui exercent de petits métiers et autres activités économiques, qui se révèlent florissantes à l’orée de ces fêtes, sont aussi au four et au moulin. Radars Info Burkina s’est intéressé aux activités économiques qui se greffent aux fêtes de fin d’année.

Nous sommes le 20 décembre 2019 et dans 4 jours, le monde entier va célébrer la fête de Noël. La semaine suivante viendra couronner cette fin d’année par la fête de la Saint-Sylvestre. Comme toutes les autres années, à l’approche de ces activités de nombreux petits métiers générateurs de revenus occupent plusieurs jeunes dans la ville de Ouagadougou.

C’est une période où les gens dépensent dans l’achat de cadeaux pour leurs enfants ou de vêtements pour leurs conjoints et proches. C’est aussi la période où beaucoup arrivent à prospérer dans les petites activités économiques circonstancielles. 

« À l’approche de ces fêtes, j’arrive à économiser beaucoup grâce à la vente des boucles d’oreilles. J’ai un grossiste avec qui je prends des produits pour les revendre à des coûts intéressants », nous confie une jeune vendeuse d’accessoires de beauté.

tefe 2Salimata Fofana, quant à elle, confectionne et vend des chaussures, des sacs et des porte-monnaie. « À l’approche de ces fêtes, nous avons des commandes de part et d’autre. Nous avons des commandes qui nous viennent même des villages », nous confie-t-elle.

Comme Salimata, de nombreux jeunes qui exercent de petits métiers commencent également à se frotter les mains. Noël Tago travaille en tant que décorateur. « Nous sommes de plus en plus sollicités pour décorer et orner des résidences ainsi que de grandes salles de fêtes », affirme celui-ci.

tefe 3Autre activité rentable selon Bado Jordan, c’est le service gastronomique.  En effet, nous dit-il, le mois de décembre est une période où il y a beaucoup de mariages et d’activités récréatives. Nous livrons déjà  de la nourriture à des foyers et sociétés qui veulent se faire plaisir mais ne souhaitent pas faire la cuisine chez eux.

Au-delà de certaines activités traditionnellement florissantes pendant les périodes de fêtes comme la couture et la coiffure, il existe plusieurs autres activités connexes menées par des jeunes qui tirent profit des dépenses des autres pendant ces fêtes.

Péma Néya

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes