mercredi 6 juillet 2022

Fêtes de fin d’année : La ville de Ouagadougou s’embellit et s’illumine

martyrsFin du mois de décembre rime avec festivités, notamment la Nativité et la Saint-Sylvestre. Pour célébrer l’année finissante ainsi que celle qui commence, les ménages ainsi que les villes font leur toilette. Dans cette course à la coquetterie, la ville de Ouagadougou n’est pas en reste. Radars Info Burkina s’est intéressé à l’entretien de la capitale burkinabè à l’occasion des fêtes de fin d’année.

C’est un fait qui est devenu pratiquement une tradition, la fin et le début d’une année se font dans la réjouissance. C’est une sorte d’occasion pour chacun d’exprimer sa joie d’avoir survécu jusqu’à une nouvelle année. Pour les pays et institutions dont la plupart ont le calendrier grégorien comme repère, la nouvelle année symbolise également un point de départ pour faire leur bilan et définir les nouveaux défis à relever.

Au Burkina Faso, les fins d’année sont marquées par plusieurs activités. De la présidence aux collectivités en passant par les ministères, des cérémonies de présentation de vœux sont organisées chaque année. C’est une période pendant laquelle les villes se rendent belles, au grand bonheur de leurs citadins.

Cette année, la décoration de la ville de Ouagadougou s’est faite avec une touche particulière, notamment en ce qui concerne le monument des Héros. En effet, depuis le 24 décembre, ce monument  au cœur du quartier résidentiel de Ouagadougou brille de mille feux. Une initiative des autorités communales et bien plus, un acte de solidarité et de respect à la mémoire de tous les martyrs mais aussi en solidarité avec les familles des victimes du terrorisme qui endeuille le Burkina Faso depuis 2016. Avant même la fin de l’année, le pays a été endeuillé par plusieurs attaques dont celle d’Arbinda où une trentaine de femmes ont perdu la vie.

Au-delà de ce monument dédié aux martyrs, les principaux ronds-points de la ville de Ouagadougou sont réaménagés. Le très populaire rond-point de la Patte-d’oie, par exemple, a été reverdi et illuminé au grand bonheur de ceux qui le visitent.

Pour Djibril Baba Guiéndé, cette décoration et cet embellissement de la ville de Ouagadougou sont une action à saluer car cela permet à tout le monde, même aux personnes démunies, de se sentir en fête.  Cependant, dit-il, les autorités municipales doivent davantage œuvrer à maintenir ce genre d’initiatives, même après les fêtes,   pour donner un autre visage à la capitale burkinabè.

Depuis le début du mois de décembre, les espaces publics sont reverdis, entretenus et embellis. Les nuits, les rues et certaines ruelles brillent de mille feux, illuminés par des jeux de lumière. Des actes salués mais qui doivent continuer pour la valorisation de la ville de Ouagadougou, au grand bonheur des Ouagavillois et de leurs visiteurs.

Péma Néya

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes