mercredi 6 juillet 2022

Fin de l’année 2019, fin de la deuxième décennie de l’an 2000 : Retour sur les événements essentiels qui ont marqué l’Afrique entre 2010 et 2020

mdelaLa décennie 2010-2020 s’est ouverte avec la Côte d’Ivoire sous les projecteurs et se referme avec elle. Le bilan de cette période présente le printemps arabe au Nord, des crises postélectorales et des insurrections, des putschs et coups d’Etat   manqués à l’Ouest, la division du Soudan, le terrorisme dans le Sahel, l’organisation de la coupe du monde au Sud, la chute de Laurent Gbagbo, de Mouammar Kadhafi, d’Oumar El Béchir, d’Abdoul Aziz Bouteflika ou encore de Blaise Compaoré, la Mort des héros de la lutte contre l’apartheid et l’espoir d’une renaissance depuis la corne de l’Afrique, le Rwanda. Bref, l’Afrique était encore au cœur du débat de 2010 à 2020. Radars Info Burkina s’est intéressé aux faits qui ont marqué cette décennie.

La dernière décennie de l’an 2000 s’est ouverte par la célébration en pompe du cinquantenaire des indépendances de plusieurs pays, surtout dans l’Afrique au sud du Sahara. Ce fut l’occasion pour certains chefs d’Etat de prendre de nouveaux engagements pour les années à venir. Mais avant même que la première année ne s’achève, le continent africain renoué avec ses vieux démons.  

La Côte d’Ivoire bascule dans le chaos après une élection censée mettre fin à une guerre qui a duré toute la décennie précédente. Laurent Gbagbo est finalement arrêté en avril 2011 et déporté plus tard à la cour pénale internationale. Alassane Ouattara devient président. Le tout au prix fort de 3000 morts.

La même année, un vent de révoltes des jeunes arabes balaie les vieux régimes et longs règnes dans le Maghreb, au Nord du continent. Le 11 Janvier 2011, au pouvoir depuis 24 ans, Ben Ali et son régime tombent sous la pression de la rue. Un mois jour pour jour, après la chute de Ben Ali,  Hosni Moubarak président de l’Egypte pendant 30 ans est à son tour chassé du pouvoir. Il sera suivi par Mouammar Kadhafi dont la chute a nécessité l’intervention de l’OTAN, « le guide » libyen succombera à ses blessures le 21 octobre de la même année. 

gbagbUne chute de la Libye, d’où partira l’invasion du Mali par plusieurs groupes armés aux intentions et ambitions sidérantes. La manière de gérer la crise au nord du Mali par le pouvoir central ne plaît pas à des groupes  d’officiers qui déposent le président Amadou Toumani Touré le 22 Mars 2012 et accaparent le pouvoir avec le capitaine Aya Sanogo comme président. Un changement qui n’arrêtera pas l’avancée des terroristes qui ont marché sur Kidal, c’est finalement la France qui volera à son secours.

Un autre fait marquant fut la division du plus vaste pays d’Afrique en deux Etats. Après plusieurs années de conflits entre le nord et le sud du Soudan, le Soudan finit par céder à l’idée de la partition. Le 9 juillet 2011, le Soudan du Sud se dissocie de la république du Soudan mais malgré la reconnaissance immédiate de l'État par la communauté internationale, des litiges subsistent quant au tracé définitif de la frontière.

kadafUn autre fait qui a marqué le continent africain fut la chute de l’ancien Homme fort de Ouagadougou. Le vent du printemps arabe avait déjà soufflé jusqu'à Ouagadougou en 2011 par une mutinerie mais l’enfant terrible de Ziniaré, avait réussi à survoler cette zone de turbulence. En 2014 après la démission de plusieurs cadres de son parti, Blaise  Compaoré est chassé du pouvoir par une foule en colère. Il trouve refuge en terre ivoirienne. Un gouvernement de transition est installé, il est inquiété par un coup d’Etat qui sera avorté.    Depuis 2016, le pays des hommes intègres est dirigé par un civil. Mais il est devenu la cible des groupes armés terroristes.

Pendant cette période, des figures importantes du continent voire du monde ont disparu notamment les deux héros de la lutte contre l’apartheid Nelson Mandela pour l’Afrique du Sud et Robert Mugabe pour le Zimbabwe. Le continent a également perdu des hommes de culture, des figures de la négritude tels que Seydou Badian Kouyaté, Chinua Achebe, ou encore Bernard Dadié.

L’Afrique de 2010 à 2020 a aussi marqué. En effet pour la première fois, ce continent a organisé la plus grande compétition mondiale de football. Il s’agit de la coupe du monde organisée  2010 en par l’Afrique Sud. Certains pays ont des performances économiques qui laissent planer de l’espoir notamment le Maroc  et le Rwanda. L’une des décisions majeures est certainement la création de l’Eco comme monnaie unique pour les pays d’Afrique l’Ouest.

Mais globalement le continent africain a encore du chemin à faire. La démocratie reste toujours à conquérir, l’alternance et l’alternative restent encore une nécessité. Ajouté au fait que désormais les pays africains doivent également faire face au terrorisme, un mal qui les avait épargnés jusque-là. Le tout avec des institutions qui dépendent toujours de l’extérieur.

Péma Néya

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes