lundi 8 août 2022

Coiffure en période de coronavirus : Certains salons de beauté s’adaptent

salnEn raison de la pandémie de coronavirus, la plupart des activités économiques ont connu un ralentissement sans précédent. Les salons de coiffure n’y font pas exception, eu égard au fait que les clientes sont réticentes à s’y rendre de peur de choper le virus à couronne. Afin de rassurer leur clientèle et pour éviter de mettre la clé sous le paillasson, certaines coiffeuses développent des initiatives.

Se faire belle en cette période de pandémie de coronavirus comporte des risques, selon certaines dames. « J’ai arrêté d’aller dans les salons de coiffure depuis l’apparition de cette maladie au Burkina. En effet, les gens y sont souvent nombreux et on ne sait pas toujours qui est malade », se justifie Sandrine Sawadogo. Et nombreuses sont celles qui ont le même point de vue qu’elle. La clientèle étant particulièrement rare, certains salons de coiffure ont dû fermer momentanément. Pour redonner confiance aux clients et favoriser la fréquentation de leurs instituts, certaines coiffeuses ont pris des mesures. Céline Ouédraogo, coiffeuse, après quelque temps de fermeture, a décidé de reprendre ses activités mais cette fois, en recevant ses clientes sur rendez-vous. Cela permet, selon elle, de limiter le nombre de personnes dans le salon et d’appliquer rigoureusement les mesures barrières comme le lavage des mains ainsi que le port du masque, aussi bien par les clientes que par les coiffeuses. « Grâce à cette stratégie, mon salon est de nouveau fréquenté, même si l’affluence n’est plus celle d’avant-Covid-19. Au moins, nous ne sommes plus obligées de rester à la maison à ne rien faire », confie la jeune femme.

La responsable du salon « Dream Look coiffures », elle, fait procéder au lavage des mains avant d’avoir accès aux lieux et à la stérilisation du matériel de coiffure après chaque coiffure. Elle ajoute que les clientes et les coiffeuses portent obligatoirement un masque et que pour la coiffure, il n’y a pas plus de 2 clientes par salle. Notre interlocutrice soutient que c’est avec plaisir que ses clientes acceptent de se soumettre à ces différentes exigences qui visent à protéger leur santé et celle des coiffeuses et que c’est même l’une des raisons qui les pousse à fréquenter le salon de coiffure. Elle avoue cependant que les finances ne sont pas au beau fixe car ce qui est engrangé comme recette ne permet pas de couvrir toutes les charges. Toutes espèrent donc la fin de la pandémie afin que les affaires reprennent comme auparavant.

Armelle Ouédraogo

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
y>