dimanche 9 août 2020

Crise humanitaire : 88 tonnes de matériel d'aide d'urgence pour quelque 30 000 réfugiés et déplacés

rfg uneCe jour 19 juin 2020 dans l’après-midi, un avion-cargo émirati a atterri à Ouagadougou avec à son bord une cargaison de 88 tonnes de matériel d'aide d'urgence  pour les réfugiés et les déplacés internes, suite à l'appel de fonds urgent pour le Sahel lancé par le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). L'arrivée de ce matériel coïncide avec la Journée mondiale du réfugié, célébrée le samedi 20 juin.

Les premiers responsables du HCR/Burkina ont effectué ce jour un déplacement à l’aéroport de Ouagadougou pour accueillir un avion bienfaiteur. L’avion-cargo émirati a atterri avec à son bord 88 tonnes de matériel d'aide d'urgence  pour les réfugiés et les déplacés internes, suite à l'appel de fonds urgent pour le Sahel lancé par le HCR. « Ce matériel, composé essentiellement de 21 300 bâches en plastique, devrait fournir un abri ou renforcer les logements de quelque 30 000 personnes forcées de fuir, ce qui permettra également de décongestionner les sites les plus surpeuplés», a expliqué le HCR.  

L'avion a décollé de l'entrepôt de stockage mondial du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) hébergé par la cité humanitaire internationale de Dubaï. «Cette rotation  aérienne a été financée par Son Altesse Sheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, vice-président et Premier ministre des Émirats arabes unis, et souverain de l'émirat de Dubaï », a fait savoir le HCR.

rfg 2Selon cet organisme onusien, la violence au Burkina Faso a déraciné 921 400 personnes tandis que le pays accueille également 21 000 réfugiés ayant fui la violence au Mali. « Les conditions de vie sont désastreuses pour ces personnes forcées de fuir leur foyer. Beaucoup dorment en plein air ou ont trouvé refuge dans des abris de fortune. Près de 70 000 déplacés internes vivent actuellement dans des zones en proie aux risques d’inondation dans les régions du Centre-Nord et du Sahel », a regretté l’organisme humanitaire.

Le pont aérien du jour est un premier volet de contributions, suite à l’appel lancé, d’un montant de 186 millions de dollars, pour aider les réfugiés et répondre à la crise de déplacements de populations au Sahel.

« Alors que le Sahel est confronté à une crise humanitaire et de protection d’une ampleur sans précédent, chaque geste compte. Grâce à ce pont aérien, des milliers de familles vulnérables et déracinées au Burkina Faso pourront désormais bénéficier d’un abri », s’est réjouie Loli Kimyaci, représentante du HCR au Burkina.

« Nous sommes très reconnaissants à Son Altesse Sheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum et à la cité humanitaire internationale pour le financement de ce pont aérien nécessaire d’urgence qui vient à point nommé, alors que nous célébrons la Journée mondiale du réfugié à une époque de déplacements forcés sans précédent à travers le monde. Il montre ainsi l’exemple et nous espérons qu’il sera suivi par d’autres », a-t-elle conclu.

Aly Tinto

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>