vendredi 23 octobre 2020

Mois de l’arbre : La commune de Loumbila reboise avec des espèces fruitières locales

arbor uneAoût est le mois national de l’arbre au Burkina Faso. Cette année, la province de l’Oubritenga a choisi la commune de Loumbila pour organiser des activités de reboisement. Après la cérémonie symbolique de plantation le 14 août 2020, ce sont environ 300 plants qui seront donc mis en terre le jeudi 20 du mois courant dans le village de Silmiougou.  

 La 1re édition de la Journée de l’arbre à Loumbila est placée sous la présidence du maire de cette petite commune située à quelques kilomètres de la capitale, Paul Taryam Ilboudo. Pour l’occasion, des exposants ont présenté des tisanes et des aliments faits à partir d’espèces locales ainsi que des fruits.

« Le maire de la commune de Loumbila et les conseillers municipaux ont décidé de mettre l’arbre en valeur chaque année pour que la génération future puisse savoir que la coupe abusive du bois nous conduit au péril. C’est ainsi que nous nous sommes réunis pour lutter contre la désertisation.  Aujourd’hui, en plus du gouverneur de la région du Plateau central et du haut-commissaire de la province de l’Oubritenga, il y a plusieurs invités. Nous avons également organisé un marathon. Les participants auront à parcourir 15 km. Ils partiront de la commune de Dapelogo avec pour destination celle de Loumbila. » C’est en ces termes qu’a planté le décor Ambroise Compaoré, président de la commission environnement et développement local de la commune de Loumbila, par ailleurs président du comité d’organisation de cette activité.

arbor 2Il a précisé que chacun des marathoniens recevrait des plants, et les plus méritants des prix. Après la cérémonie de plantation symbolique, le jeudi 20 août il est prévu le reboisement d’un site dans le village de Silmiougou.

arbor 3« Nous allons mettre en terre au moins 300 plants. Il s’agit de plantes médicinales comme le moringa et d’espèces locales comme le néré, le karité et le raisin. Mais les habitants du village recevront des arbres fruitiers, notamment des manguiers, que nous les invitons à planter à domicile », a souligné Ambroise Compaoré.

A l’en croire, le site reboisé sera bien entretenu pour éviter que les arbustes soient détruits par les animaux.  

« Depuis trois ans nous organisons des campagnes de reboisement, mais la plupart se sont soldées par des échecs. C’est pourquoi cette année nous avons décidé d’acheter environ 300 mètres de grillage pour la protection des plants qui seront mis en terre », a-t-il conclu.

Aly Tinto   

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>