jeudi 4 mars 2021

Période post-fêtes de fin d’année : Les populations une fois de plus victimes de la janviose

jviose uneLes fêtes de fin d’année sont une période où la plupart des citoyens burkinabè dépensent énormément dans le but de se faire plaisir et de faire plaisir à leur entourage. Ainsi plusieurs dépenses sont faites, que ce soit pour la nourriture, la coiffure ou les vêtements. Radar Info Burkina s’est intéressé à la question pour savoir comment les citoyens burkinabè vivent la période post-fêtes.

 Lors des fêtes de fin d’année, plusieurs dépenses sont faites afin de vivre des moments heureux et inoubliables. Voici ce qu’Aïna Kiemtoré nous a affirmé : « Les fêtes de fin d’année se sont très bien déroulées. On a effectué d’énormes dépenses pour célébrer les fêtes comme il se doit ».Elle pense que malgré les dépenses que l’on fait durant ces périodes, cela ne doit pas empêcher de vivre normalement après. « La janviose ne surprend personne. Chaque année, on sait qu’il y aura ce mois qui semble en faire 7, tellement il est long. J’ai économisé un peu d’argent  et j’arrive à m’en sortir  tout en espérant que le mois de février sera meilleur », a-t-elle ajouté.Tout comme elle, Bakary Koné affirme s’être bien préparé financièrement pour faire face à la période d’après-fêtes. « Parlant de la janviose, je n’ai pas trop de difficultés ; tout se déroule bien chez moi parce que je m’y étais déjà préparé», affirme-t-il. Et d’ajouter  qu’il arrive à prendre soin de sa famille sans difficulté.

jviose 2

Elfried Konombo nous dit que la période d’après-fêtes est très bien gérée : « Il n’y a pas de grand changement après les fêtes  parce que je n’ai pas vraiment eu le temps de fêter comme il se devait, donc je n’ai vraiment pas dépensé ». Pour elle, la période des fêtes  n’est pas différente de celle d’après-fêtes. « Je gère très bien la janviose actuellement ; même si  je galère, cela n’est pas dû aux dépenses des fêtes. »

jviose 3Contrairement aux trois précédents intervenants, Malicka Ouédraogo nous confie qu’elle a des difficultés financières suite aux multiples dépenses qu’elle a faites pendant les fêtes. « Actuellement, ce n’est vraiment pas facile pour moi. J’ai du mal à joindre les deux bouts en attendant la fin du mois », nous a confié notre interlocutrice qui nous explique qu’elle a beaucoup dépensé pour se rendre belle  durant les fêtes. «  J’ai beaucoup dépensé, surtout pour l’achat de vêtements, de chaussures et aussi pour ma coiffure qui a coûté très cher parce que rien que pour les mèches, j’ai dépensé 90 000 F CFA », a déclaré notre interlocutrice, qui espère toutefois pouvoir tenir jusqu’à la fin du mois.

Espérons que chaque citoyen réussira à faire face à cette fameuse janviose en attendant les mois à venir.

W. Stéphanie Lallogo

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
>