lundi 19 avril 2021

Relations amoureuses entre enseignants et élèves : Bonne ou mauvaise pratique ?

relatOn constate de plus en plus que des enseignants entretiennent des relations amoureuses avec leurs élèves. La relation peut être sérieuse et aboutir au mariage, comme elle peut juste être basée sur des intérêts personnels. Radars Info  Burkina s’est intéressé au sujet.

Les relations amoureuses entre enseignants et élèves sont malsaines, n’aboutissant à rien de concret ni de sérieux dans la plupart des cas. Au vu de cette situation, le Code pénal burkinabè prévoit la tolérance zéro pour les enseignants entretenant des relations sexuelles avec leurs élèves. S’il résulte de cette relation la grossesse de l’élève, la peine d’emprisonnement est de 7 à 10 ans et l’amende de 3 000 000 à 6 000 000 de FCFA.

relat 2Le cas le plus récent fait état d’un professeur qui a réussi le tour de force d’enceinter plusieurs filles de la même localité. Ce genre de cas n’est pas rarissime ; seulement certains d’entre eux se passent dans l’anonymat. Certains Burkinabè sont contre cette forme de relation. Pour la sociologue Suzanne Coulibaly, par exemple, cette pratique va à l’encontre des mœurs. « Ce n’est pas bien qu’un professeur ait une relation amoureuse avec son élève », affirme-t-elle. De son point de vue, le cadre scolaire n’est pas propice à de telles choses. « Le professeur ne devrait pas avoir de relations amoureuses avec son élève pendant qu’il lui donne cours ; ce n’est pas le bon cadre pour ce genre de chose. Il peut attendre que l’élève termine d'abord ses études », déclare-t-elle. relat 3Selon elle, cette situation peut conduire l’élève autant à la paresse qu’à compromettre son avenir. « L’élève peut décider de ne plus bosser parce qu’il/elle sait que le professeur lui donnera de bonnes notes lors des évaluations », a-t-elle indiqué. Elle termine en disant que même s’il y a des professeurs qui épousent leurs élèves, cette pratique n’est pas à encourager.

De l’avis de l’enseignant Barry, cette situation peut être vue sous deux angles : « Si cette relation est juste un jeu, je suis contre cela mais si le professeur a de bonnes intentions envers son élève, cela peut passer ». Il poursuit : « Il faut aussi voir le bon côté des choses parce que l’enseignant est un être humain, ce qui veut dire qu’il a aussi des sentiments et vu son cet angle, on ne devrait pas le condamner ». Pour lui, si l’enseignant est de bonne foi, il peut entretenir une relation amoureuse avec son élève.

Toutefois l’enseignant doit toujours jouer son rôle d’éducateur envers ses élèves.

Stéphanie W. Lallogo

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires