lundi 19 avril 2021

Entrepreneuriat : Adams pain bro générateur de revenus

cht uneAdams pain bro, entrepreneur dans la vente de pain, emploie un grand nombre de jeunes qui l’aident dans la vente de pain brochettes. Ces employés sont constitués d’hommes et de femmes ayant chacun un travail bien précis. Allons à leur rencontre

Les employés d’Adams sont diversifiés. Il y en a qui coupent la viande, certains les condiments et d’autres s’occupent de la grillade. Omar Tapsoba, grilleur de viande chez Adams depuis 5 ans, nous explique : « Chaque matin mon travail consiste à découper la viande selon le format souhaité pour ensuite le placer au niveau des baguettes et les passer au feu pour la cuisson ». Il dit apprécier son travail parce que tout est bien organisé et il y a une bonne relation entre les employés et l’employeur qui est toujours présent sur les lieux pour superviser le travail mais aussi vendre le pain avec eux. Selon lui, « le chef vérifie toujours ce que nous faisons pour s’assurer que tout est bien, il aime le travail bien fait ». Son souhait est que l’entreprise s’étende dans les autres villes du pays.

cht 2Quant à Oumaima Sana, couper les oignons est son travail quotidien. « Mon travail est de découper les oignons qui seront placés dans les baguettes avec la viande, les oignons ne doivent  être coupés ni trop gros ni trop petits. Nous sommes 25 femmes à travailler et par jour nous pouvons couper 3 à 4 sacs d’oignons. Cela fait 2 ans que je travaille ici et je m’en sors, j’arrive même à épargner avec le salaire que je gagne et j’espère que le travail continuera à bien se passer », déclare-t-elle. Elle apprécie l’attitude d’Adams envers eux : « Adams est un bon chef qui place le travail avant tout, il rigole avec nous mais quand il faut se mettre au sérieux il le fait tout ça parce qu’il veut que les clients continuent à apprécier notre travail », avoue-t-elle.

cht 3Abdine Ouattara fréquente Adams pain bro depuis 2014. Il y est fidèle pour différentes raisons. « J’achetais le pain ici quand j’étais toujours au lycée et je continue de venir parce que le cadre est idéal, en plus le pain est croustillant et la viande est bien cuite », explique-t-il.

Etudiante à l’université Ouaga I, Djamila Barry déguste le pain d’Adams depuis 2015. Elle explique que l’accueil, l’hygiène et les ingrédients mis dans le pain sont ce qui lui plaît le plus.

Adams pain bro est un modèle d’entrepreneuriat et nous espérons que plus l’entreprise s’étendra, plus de nombreux jeunes seront recrutés pour y travailler et réduire ainsi le taux de chômage.

Stéphanie W. Lallogo

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires