lundi 19 avril 2021

Réalisation de forages à Boussé : Le ministre de l’Eau lance officiellement les travaux

frage uneLe ministre de l’Eau et de l’Assainissement a procédé au lancement officiel des travaux de réalisation de forages dans la commune de Boussé ce jeudi 18 février. La réalisation desdits forages, au nombre de 4, vise à combler le déficit de production d’eau potable qui dépasse actuellement 50% dans cette localité. Ces forages devraient aussi apporter dans cette ville un débit cumulé de 320 m3.

La commune de Boussé, située à une cinquantaine de kilomètres de Ouagadougou, enregistre aujourd’hui près de 827 abonnés et 16 bornes-fontaines alimentées en eau souterraine par 7 forages. Seuls 2 de ces forages sont opérationnels avec une capacité de 150 m3 par jour pour une demande quotidienne de 850 m3. Du coup, l’Office national de l’eau et de l’assainissement n’arrive pas à répondre aux besoins en eau de la population de Boussé depuis quelques années.

Dans l’optique de trouver des solutions pérennes à ce problème, le ministère de l’Eau et de l’Assainissement, à travers l’ONEA, a entrepris des travaux de réalisation de forages afin d’accroître la capacité de production d’eau dans cette commune. frage 2A en croire Ousmane Nacro, ministre de l’Eau et de l’Assainissement, « ce renforcement de la capacité de production d’eau potable permettra aussi à l’ONEA de garantir à la commune de Boussé une amélioration continue du service par la réduction du nombre de coupures d’eau prolongées et l’accroissement continu du taux de desserte ».

La réalisation de ce projet a été possible grâce au soutien de l’ambassade du royaume de Danemark au Burkina Faso. A entendre Steen Sonne Andersen, au-delà de ce geste dont bénéficie Boussé aujourd’hui, d’autres soutiens ont été apportés au profit des personnes déplacées internes. Avec la maladie à coronavirus, les priorités ont été revues. frage 3C’est face au besoin de barrer la route à la Covid-19 qu’intervient encore cette collaboration qui va consister à donner de l’eau potable aux populations pour leur permettre de respecter les gestes barrières, notamment le lavage des mains avec de l’eau et du savon. « Comment peut-on demander aux populations de se laver les mains avec de l’eau et du savon pour éviter la maladie à coronavirus s’il n’y a même pas d’eau à leur disposition ? Nous sommes intervenus au Burkina pour soulager les victimes des attaques terroristes, tout cela grâce à la bonne collaboration », a-t-il affirmé.

Dans la même dynamique, la promesse a été faite de poursuivre les efforts de mobilisation de l’or bleu en réalisant 5 autres forages dans les mois à venir à Boussé. A moyen terme, un centre de production d’eau sera réalisé à Toécé afin de couvrir les besoins de Boussé, de Gourcy et de Yako

Bruno Bayala

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires