jeudi 2 décembre 2021

Radars au tribunal : Des vigiles laissent un voleur filer moyennant la somme de 20 000 F CFA

judgment uneAu  Tribunal de grande instance de Ouaga I, 4 prévenus étaient à la barre le mardi 18 septembre 2021 pour répondre des faits de vol et de complicité de vol. Parmi eux figurait  Alassane,   condamné à 12 mois de prison et à une amende  de 500 000 F CFA.

Les faits remontent à juin 2021. Alassane (NDLR : Il s’agit d’un nom d'emprunt), célibataire sans enfant résidant à Ouagadougou, est allé voler du matériel dans une entreprise de la place en escaladant le mur. Bouba, Ali et Belko (NDLR : Ce sont également des noms d'emprunt), sont des étudiants faisant office de vigiles dans ladite entreprise. Lorsqu’Alassane a été appréhendé sur les lieux par ces 3 veilleurs pendant qu’il commettait son forfait, ceux-ci ont menacé de le conduire à une brigade de gendarmerie. C'est alors que l'indélicat ‘’visiteur’’ a promis aux 3 agents de sécurité de ne plus remettre les pieds là-bas, tout en leur filant la somme de 20 000 F CFA pour qu'ils ne le livrent pas aux pandores. Mais comme l’habitude est une seconde nature, Alassane n'a pu s'empêcher de revenir dans la même société pour voler. C'est ainsi que, comme la première fois, il fut pris par les vigiles qui décidèrent de ne pas le laisser filer cette fois.

judgment 2Le prévenu ayant révélé à la barre  que des vigiles de l’entreprise ‘’visitée’’ l’avait laissé filer à l'anglaise une première fois en contrepartie de la somme de  20 000 F, le parquet a fait comparaître également Bouba,  Ali et Belko pour complicité de vol et refus de dénoncer un voleur.  Ces 3 personnes ont    reconnu les faits de complicité à elles reprochés.

Après avoir statué, le tribunal a déclaré Alassane et ses 3 complices coupables. Par conséquent, il a condamné le premier cité à 12 mois de prison ferme et à une amende de    500 000 F. Quant aux vigiles mis en cause,  ils écopent chacun de 3 mois de prison et d’une amende de 500 000 F. Etant des étudiants, ces derniers ont imploré le tribunal de leur permettre de poursuivre leurs études, avec la rentrée académique qui s’annonce. Une requête à laquelle le tribunal a accédé.

B.P.T.

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>