jeudi 2 décembre 2021

Pénurie d'eau dans les zones d'accueil des déplacés internes : Le projet Nex'Eau lancé pour étancher la soif de la population

pnue uneLa situation sécuritaire à laquelle fait face le Burkina Faso provoque un déplacement massif de la population, principalement  vers les centres urbains. L'arrivée de ces personnes dans ces  zones augmente la demande vis-à-vis des services d'approvisionnement en eau potable, assurés par l'Office national de l'eau et de l'assainissement (ONEA) et les communes. Dans le but d'accompagner les pouvoirs publics pour relever le défi d'approvisionnement en eau potable, l'ONEA et un consortium d'ONG internationales,  notamment   Solidarités internationales, le Gret et le Groupe URD, ont initié le projet Nex'Eau, dont l'objectif est de renforcer la résilience des services publics d'eau potable en contexte de crise sécuritaire dans certaines communes des   régions du Nord et du Centre-Nord. Le lancement est intervenu ce mercredi 27 octobre à Ouagadougou à travers un atelier qui durera deux jours.

Les communes d'intervention de ce projet sont Titao, Ouahigouya, Oula et Séguénéga, dans la région du Nord, et Kongoussi, dans le Centre-Nord. Le projet vise spécifiquement à renforcer l'ONEA et les communes dans leur capacité à planifier, financer et coordonner les actions pour le maintien et le renforcement des services d'eau potable dans un contexte de crises sécuritaire et humanitaire. pnue 2En outre, maintenir et renforcer des services publics d'approvisionnement en eau potable en termes de couverture, d'organisation, de gestion et suivi technique, financier et commercial fait partie des objectifs, de même que suivre,  évaluer, capitaliser et diffuser les méthodologies développées et les leçons apprises en vue d'une potentielle réplication dans les principaux centres d'accueil des déplacés forcés au Burkina Faso. Selon Anselme Justin Kaboré,  représentant du ministre de l'Eau, l'un des défis que doit relever le Burkina Faso est sans nul doute l'accès à l'eau potable. Il félicite les porteurs du projet et invite les bénéficiaires à saisir cette occasion. << Cette cérémonie est une occasion pour moi d'encourager l'ONEA et les ONG porteuses d'initiatives et en même temps d'interpeller les maires et les populations des communes concernées sur le rôle important qu'ils doivent jouer dans la réussite et la mise en œuvre de ce projet>>, a dit M. Kaboré. pnue 3Le directeur général de l'ONEA, Frédéric Gandaogo Kaboré, a également appelé les différents acteurs à travailler ensemble pour de meilleurs résultats.  <<Afin d'atteindre les objectifs de ce projet, il est attendu de chacune des parties prenantes que nous sommes la disponibilité, la communication, la flexibilité des démarches et la collaboration à tous les niveaux. C'est forts de cela que l'ensemble des partenaires s'engagent à mutualiser leurs efforts pour l'atteinte des objectifs du projet Nex'Eau >>, a-t-il soutenu.

Selon le maire de la commune de Oula, Sidi Mahamady Savadogo, représentant les bénéficiaires, le projet vient à point nommé. <<La commune avait un grand besoin en eau potable. Avec l'arrivée massive des déplacés, ce besoin s'est exacerbé. Aujourd’hui, notre souhait le plus ardent, c'est d'avoir un appui en réalisation d'infrastructures hydrauliques, en sensibilisation et en compétence de gestion de ces ouvrages>>, a dit M. Ouédraogo. Le projet Nex'Eau comporte deux volets, à savoir "le projet Renforcement de la résilience des services publics d'eau potable en contexte de crise", financé par l'Agence française de développement (AFD), et "l'Activité Nexus", financée par l'Agence des Etats-Unis pour le développement (USAID).

Barthélemy Paul Tindano

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
>