lundi 8 août 2022

Radars au tribunal : Reconnu coupable du détournement de 13 cartons de poisson, il écope de 24 mois de prison

aaratrbAu tribunal de grande instance Ouaga I ce 5 juillet 2022, Adama Ilboudo, nom d’emprunt, a comparu pour avoir détourné 13 cartons de poisson fumé. A la barre, le sieur Ilboudo a nié les faits mais le tribunal, après l’avoir écouté et écouté le plaignant, a déclaré le prévenu coupable. Par conséquent, il l’a condamné à 24 mois de prison avec sursis.

Les faits remontent à 2021. Adama Ilboudo, c’est ainsi que nous l’appellerons, employé de commerce dans la vente de poisson, conduit une dame chez Aboubacar Tapsoba, également vendeur de poisson, pour qu’elle passe une commande.

Après les échanges avec Aboubacar Tapsoba, la dame confie qu’elle ne « maîtrise » pas les différentes qualités de poisson, donc qu’elle enverra son frère, en la personne d’Adama Ilboudo, chercher les cartons de poisson. Adama Ilboudo se rend alors chez le vendeur de poisson, Aboubacar Ouédraogo, et récupère 22 cartons de poisson au nom de la dame qu’il va stocker dans son magasin.

Quelques jours plus tard, Aboubacar tente d’entrer en contact avec ladite dame pour encaisser son argent, mais celle-ci le fait tourner en rond. Il se rend alors au magasin d’Adama Ilboudo et constate que 13 cartons ont déjà été vendus et qu’il n’en reste que 9. Ilboudo dit à Ouédraogo que l’argent des 13 cartons a été remis à la dame, donc c’est avec celle-ci qu’il doit récupérer son argent. Malheureusement, toutes les tentatives d’entrer en contact avec cette dernière sont restées vaines.

A la barre, quand le juge a demandé à Adama Ilboudo pourquoi il avait stocké le poisson chez lui pour le vendre alors que c’était la dame qui avait passé la commande, ce dernier a répondu que ce sont les affaires et que chacun d’eux aura un pourcentage.

Pour le procureur, l’infraction reprochée à Adama n’est pas constituée et les faits devraient plutôt être reprochés à la dame qui a disparu avec l’argent des 13 cartons de poisson et non à M. Ilboudo. 

Quant au tribunal, il a déclaré Adama Ilboudo coupable et l’a condamné à 24 mois de prison avec sursis et à une amende de 1 million de francs CFA ferme. Il l’a également condamné à rembourser à Aboubacar Ouédraogo l’équivalent des 13 cartons, soit 810 millions de francs CFA.

N.V.

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
y>