lundi 26 septembre 2022

Braquage d’une société financière : Ils reconnaissent les faits et demandent la clémence des juges

bracTrois individus résidant à Bobo-Dioulasso sont accusés de braquage et de vol à main armée au sein d’une société financière en Côte d’Ivoire. Interpellés par Interpol, ces présumés coupables ont été remis à la justice burkinabè pour répondre de leurs faits.

En mars 2022, quatre individus font irruption dans une société financière à Grand-Bassam, une ville de Côte d’Ivoire, maîtrisent le personnel  avec leur arme et vident la caisse de la banque. Après leur forfait, ils vont dans une forêt où, selon leurs dires, ils se partagent cette somme et chacun repart avec 25 millions de francs FCFA.

Devant le tribunal, les trois présumés coupables reconnaissent les faits. Mais, ils ne reconnaissent qu’avoir pris la somme de 108 millions puisqu’ils étaient quatre et ont reçu chacun  25 millions et le reste, qui était de 8 millions, ils se le sont aussi partagé.  La société financière indique, quant à elle, que le jour du forfait, c’étaient 158 millions 500 mille qui étaient dans le coffre-fort.

Les présumés coupables disent n’avoir pas compté l’argent quand ils ont fini de commettre leur vol. « L’argent a été réparti à chaud et à la fin, on a vu que chacun avait 25 millions et il restait 8 millions », indique un des prévenus.

Les trois personnes coupables de vol à main armée et de braquage ont indiqué qu’elles ont investi cet argent dans leurs affaires.

Cependant, ils reconnaissent la gravité de leur acte et le regrettent. « Je ne nie pas les faits et je sais que c’est trop grave. Quand on a fini de partager l’argent, j’ai dit à l’autre de ne plus m’entraîner dans des affaires de ce genre », a déclaré l’un d’eux.

Ils ont demandé la clémence du juge afin de pouvoir travailler et rembourser ladite somme à la société financière.

La partie civile ayant pris la parole affirme qu’il est bon de reconnaître les faits, mais il leur faudra une sanction qui leur fera comprendre qu’on s’enrichit au prix du travail et des efforts fournis.

Le dossier est renvoyé au 2 août 2022 pour délibération.

Nafisiatou Vébama

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes