lundi 26 septembre 2022

Burkina : L’Unité d’action syndicale craint une remise en cause des acquis des travailleurs

aauasL’Unité d’action syndicale (UAS) note des tentatives de remise en cause des acquis des travailleurs et un manque de considération pour les organisations syndicales. Elle dénonce également la militarisation de l’administration publique. Cela constitue, selon elle, une violation des principes d’appel à candidatures pour la nomination des DG des Sociétés d’Etat et des Etablissements publics de l’Etat (EPE).

L’Unité d’action syndicale (UAS) estime que le gouvernement envisage des mesures qui vont remettre en cause les acquis des travailleurs. Ce sont entre autres, énumère-t-elle, «la suspension déjà effective du paiement des indemnités aux agents dont les prises de service sont retardées par l’Administration, le projet d’harmonisation des primes servies aux travailleurs des sociétés d’Etat et des Etablissements  publics de prévoyance sociale, les velléités de remise en cause des voyages d’étude et des primes de recherche des enseignants chercheurs et des chercheurs, la mise en œuvre des mesures préconisées par la conférence sur la réforme du système de rémunération ».

Pourtant, le président Paul-Henri Sandaogo Damiba, lors de leur dernière rencontre, avait promis que les préoccupations des organisations syndicales seraient étudiées à travers des concertations. Les membres de l’UAS ont sollicité deux audiences avec le Premier ministre qui sont restées sans suite.

Tout en déclinant l’invite du gouvernement à faire des propositions à la Transition, elle a rappelé que leurs préoccupations essentielles étaient relatives à la sécurité des populations et de leurs biens, à l’assainissement de la gestion des ressources nationales, au respect des libertés démocratiques, au respect des engagements pris avec les organisations syndicales et à la garantie du pouvoir d’achat.

L’Unité d’action syndicale martèle que dans ce contexte d’insécurité et de renchérissement continu de la vie, il n’est pas indiqué de chercher à réduire le maigre pouvoir d’achat des travailleurs et des populations. Pour finir, elle invite les travailleurs et l’ensemble de la population à la cohésion et à la mobilisation en vue d’une unité d’actions.   

Nafisiatou Vébama

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes