dimanche 27 novembre 2022

Santé : « L’hypertension artérielle serait la cause de près de 50% des AVC » (Dr Ilboudo Adama, cardiologue)

aasantéDe nos jours, nous constatons une récurrence de l’hypertension artérielle chez les adultes dans le monde en général et au Burkina Faso en particulier. D’ailleurs, elle semble être la principale maladie chez cette catégorie de personne car près d'un tiers des adultes burkinabè souffrent d'hypertension selon l’Organisation mondiale de la Santé. Au regard de cela, Radars Info Burkina est allé à la rencontre du Dr Adama Ilboudo, cardiologue à la clinique médicale Oasis, pour échanger sur le sujet à travers quelques interrogations. Comment peut-on définir l’hypertension artérielle ? Quels en sont les facteurs ? Quels sont les signes et les symptômes de l’hypertension artérielle ? Quelles pourraient être les raisons de la récurrence de cette maladie au Burkina Faso ?

Selon le Dr Adama Ilboudo, l’hypertension artérielle est un problème majeur de santé publique.   En effet, elle concerne près d’un milliard d’adultes dans le monde et au Burkina on estime que plus de 30% des adultes sont hypertendus, a-t-il indiqué en citant l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Elle est un   facteur de risque majeur de mortalité d’origine cardio-vasculaire avec près de 8 millions de décès par an dans le monde et serait même la cause de près de 50% des crises cardiaques et des Accidents vasculaires cérébraux (AVC).

L’hypertension artérielle est une pathologie cardiovasculaire fréquente. C’est une maladie où la force du sang contre les parois artérielles est trop élevée. Autrement dit, l’hypertension artérielle correspond à une pression trop élevée du sang dans les artères. Cette pression est évaluée par deux valeurs, à savoir la maximale ou systolique et la minimale ou diastolique.

De façon précise, on parle d’hypertension artérielle quand la systolique est supérieure à 140mmHg et/ou la diastolique est supérieure à 90mmHg.

Mais, il faut noter que le diagnostic d’hypertension artérielle n’est retenu qu’à l’issue d’au moins trois consultations, sauf dans les cas d’hypertension sévère où le diagnostic peut être retenu dès la première consultation, a déclaré le Dr Ilboudo.

Les facteurs de l’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est causée par une multitude de facteurs dont les effets s'accumulent avec les années. Mais il existe plusieurs types d’hypertension artérielle dont il faut tenir compte pour déterminer les facteurs de risque.

En effet, on distingue l’hypertension artérielle essentielle et l‘hypertension artérielle secondaire, selon le Dr Ilboudo.

L’hypertension artérielle essentielle résulte de la rigidification des artères par de nombreux facteurs dont des facteurs modifiables et des facteurs non modifiables.

Ainsi, parmi les facteurs de risque modifiables, l’excès de sel dans l’alimentation, l’abus d’alcool, le tabagisme, la sédentarité, l’obésité, le stress, le diabète de type 2 contribuent à l’hypertension artérielle.

Et au nombre des facteurs de risque d’hypertension artérielle non modifiables, l’on peut citer le sexe masculin (les hommes sont plus touchés), la ménopause, l’âge et l’hérédité.

Quant à l’hypertension artérielle secondaire, elle est la conséquence d’anomalies au niveau des reins, des hormones, du sommeil, du cerveau, une intoxication, un syndrome d’apnée du sommeil, un rétrécissement de l’aorte.

A cela s’ajoute l’hypertension artérielle gravidique qui correspond à une hypertension au cours de la grossesse, habituellement après la 20e semaine de grossesse, selon le docteur.

De plus, selon le profil des chiffres de tension artérielle, le Dr Ilboudo a fait cas de l’hypertension blouse blanche, où la tension artérielle augmente dès que le patient vient au centre de soins, de l’hypertension artérielle masquée, où la tension augmente en dehors du centre de soins, et de l’hypertension labile, où la tension augmente de façon occasionnelle.

Les signes et les symptômes de l'hypertension artérielle

Une personne hypertendue peut présenter certains signes et symptômes comme des maux de tête, de l'essoufflement, des étourdissements, des problèmes de vision.

A la question de savoir ce qui pourrait justifier la récurrence de la tension artérielle, le Dr Ilboudo met en avant le mode de vie de notre ère. « La récurrence de l’hypertension est attribuable en bonne partie à l’évolution de notre mode de vie avec notamment la sédentarité, le stress, l’alimentation non équilibrée ».

Cette situation est plus que préoccupante car, « dans notre contexte, l’accessibilité à la surveillance de la tension artérielle permet de diagnostiquer de plus en plus de cas », a-t-il soutenu.

De façon générale, l’hypertension non traitée peut occasionner des complications comme l’insuffisance cardiaque, la crise cardiaque, l’Accident vasculaire cérébral (AVC), la démence, l’insuffisance rénale, la cécité, la dysfonction érectile, etc.

Chez la femme enceinte particulièrement, l’hypertension artérielle non traitée peut conduire à l’éclampsie avec menace de la vie de la mère et de l’enfant, a prévenu le Dr Adama Ilboudo.

Au regard de ces conséquences que peut engendrer un non-traitement de l’hypertension artérielle, il est important de la traiter et de la prévenir, a conseillé le Dr Ilboudo.  « L’hypertension artérielle est un facteur puissant de mortalité et d’invalidité d’où l’importance capitale de la traiter et surtout de la prévenir », a-t-il déclaré.

Pour prévenir l’hypertension artérielle, certaines recommandations ont été faites par le médecin. En effet, il s’agit essentiellement d’adopter un mode vie sain avec une activité physique régulière d’au moins 30mn par jour, des heures régulières de sommeil, d’éviter la sédentarité. En plus, il faut une perte du poids en cas d’obésité ou de surpoids. De plus, on doit limiter la prise d’alcool, éviter le tabac, bien traiter le diabète si on en souffre.

A ces recommandations susmentionnées viennent s’ajouter celles nutritionnelles. Selon, le Dr Ilboudo, l’alimentation joue un rôle important dans la prévention et le traitement de l’hypertension artérielle. Ainsi, il faut avoir un régime alimentaire équilibré, peu salé.

A cet effet, il indique que la consommation de sel doit être limitée à 6g maximum par jour, soit environ deux (2) pincées. Il faut de ce fait éviter les conserves, la consommation de reglisse. Ne pas déposer par exemple du sel sur la table à manger aide à limiter la consommation.

Un régime alimentaire riche en fruits et légumes et pauvre en graisse est à privilégier, a-t-il ajouté.

Contrairement à ceux qui pensent que le café et le thé augmentent la tension artérielle, le Dr Ilboudo a tenu à préciser que ces produits ne l’augmentent pas de façon significative.

Par ailleurs, en cas de présence d’un des symptômes, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé avant toute prise de médicament et d’éviter surtout l’automédication, a-t-il exhorté.

 Flora Sanou

 

 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes