lundi 8 août 2022

Jour de vérité à Madagascar

madagascarPrès de dix millions d’électeurs sont appelés aux urnes ce mercredi pour choisir entre deux candidats, Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, dans le cadre du second tour du scrutin présidentiel.

A l'ouverture ce mercredi matin, les électeurs malgaches ne se sont pas pressés dans les bureaux de vote. En revanche, les deux candidats sont pour leur part venus voter tôt dans la matinée. C'est le cas de Marc Ravalomanana, qui a exhorté au respect des "règles du jeu". 

"Je suis très content d’avoir accompli mon devoir, j’espère que nous allons changer ce pays. Je suis confiant de pouvoir apporter le changement avec la participation de toute la population malgache. Il y a toujours des problèmes mais il faut avoir du courage et de l’espoir. Il faut accepter les résultats si ça se déroule dans un bon déroulement et suit le processus électoral démocratique. Mais il faut quand même respecter les règles du jeu, nous avons aussi constaté de fausses cartes d’électeurs", a dit le candidat et ancien président malgache. 

Le candidat Andry Nirina Rajoelina, pour sa part, a déclaré qu'il accepterait le verdict des urnes 

"Même si nous sommes dans la saison des pluies, nous remercions le seigneur parce que le soleil est présent. Personnellement je suis confiant et je pense que le peuple malgache tranchera une bonne fois pour toutes celui qui dirigera le pays. On essaie peut-être de lancer des rumeurs ici et là mais je pense que le peuple malgache a gagné en maturité, il va choisir un président qui a un programme et un président qui peut réaliser ses promesses à travers la population. Nous allons attendre les résultats dans la paix et dans la sérénité, ce soir. Je suis un démocrate et j’accepterai le verdict des urnes", a promis M. Rajoelina. 

La communauté internationale satisfaite du processus 

Les observateurs nationaux comme internationaux ont suivi le déroulement du scrutin. Selon le chef de la mission d’observation électorale de l'Union européenne à Madagascar, Christian Preeda, cette élection s’est globalement bien déroulée.

"Dans plus de 90% des bureaux de vote, les deux délégués des candidats sont présents, chaque équipe pourra donc suivre dans les bureaux de vote ce qui se passe. La possibilité de fraude est minime. A propos de cet incident lié aux bulletins de vote dérobés, j’apprécie beaucoup le geste de la Céni qui a tout de suite réagi. Il y a eu remplacement des bulletins qui ont été volés à Tana. Les candidats doivent donc attendre patiemment les résultats qui sont comptabilisés par la Céni et proclamés par la HCC (Cour constitutionnelle, ndlr)", a plaidé M. Preeda.  

Afin de sécuriser le processus électoral, 20.000 membres des forces de l'ordre ont été déployés sur tout le territoire malgache. Les risques de tension et de contestation des résultats pourraient advenir dans le cas d’une victoire serrée de l'un des deux candidats. 

 

Source : https://www.dw.com/fr/jour-de-v%C3%A9rit%C3%A9-%C3%A0-madagascar/a-46806077

 

 

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
y>