lundi 8 août 2022

Consommation de boissons pendant les fêtes : quelle hygiène observer ?

boissons unePendant les fêtes, il est de coutume de faire un tour chez les parents et les amis afin de leur souhaiter bonne fête. D’une famille à une autre, des propositions de boissons sont faites et l’on est souvent enclin à faire des mélanges qui, le lendemain, peuvent être la cause de sérieux troubles digestifs. Alors, manger de sorte à être en bonne santé le lendemain des fêtes requiert une certaine discipline dans la consommation.

Pour satisfaire les invités pendant ces périodes de fête, une panoplie de boissons est proposée aux visiteurs. De la sucrerie à l’alcool, les recettes sont concoctées de sorte que tout le monde y trouve son compte. Il se trouve que certains ont souvent tendance à tout déguster pendant que d’un organisme à un autre, une rigueur de consommation doit être observée. En outre, il y a certaines boissons dont le mélange fatigue beaucoup notre organisme. Selon les spécialistes en la matière, à consommation égale, l’alcoolémie s’élève davantage chez une femme que chez un homme de même poids, du fait d’une masse musculaire moins importante chez ces dernières. En cas de cocktail, il est préférable de mélanger des jus de fruits purs à 100% plutôt que des boissons gazeuses, qui peuvent provoquer des troubles digestifs.

Selon la nutritionniste Estelle Juré, en ces moments de fêtes, la prudence qu’il faut observer avant toute prise de dose d’alcool, c’est de manger des céréales. En matière de boisson, on se doit d’éviter de boire trop sucré et moins d’un litre. Pour ce qui est des jus locaux, il faut souligner que les méthodes de conditionnement diffèrent d’une personne à une autre et la modération dans la consommation est vraiment conseillée. A en croire cette dernière, il faut jogger la quantité de boisson que l’on consomme. Pour le cas spécifique de l’alcool, il n’y a pas de recette magique, chaque organisme a ses convenances. Qu’il s’agisse du mélange de boissons alcoolisées ou non ainsi que de la quantité consommée, il y en a qui ne supportent pas au-delà d’un seuil. Outre cela, étant donné que l’alcool déshydrate, il est préférable de faire une consommation d’eau alternée d’alcool, c'est-à-dire un verre de vin un verre d’eau et vice versa. Toutefois, il faut noter que cette solution ne résout pas totalement le problème des effets sur l’organisme. Quand on consomme en excès, les maux de tête et les vomissements sont prévisibles. Le maître mot en cette période, c’est la discipline et la rigueur envers soi-même dans sa consommation les jours de fête.

Indépendamment des périodes de fêtes, il faut noter que ce qui est recommandé, c’est de boire moins de 2 verres par jour pour une femme, et 3 pour un homme, avec au moins un jour sans alcool par semaine et pas plus de 4 verres standard en une occasion.

Saâhar-Iyaon Christian Somé Békuoné

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires
  1. Articles vedettes
y>