lundi 19 avril 2021

Coût salarial des gouvernements de 2016 à 2020 selon le CIFOEB : « Il faut désormais un contrôle de l’exécutif » (Maître Apollinaire Kyélem de Tambela)

cifo uneSelon le Centre d’information, de formation et d’études sur le budget (CIFOEB), ce sont 4 354 811 505 FCFA qui ont été servis en moyenne comme rémunération salariale à l’ensemble des ministres des gouvernements de 2016 à 2020. Ainsi, le montant total du trop-perçu des salaires, au regard des dispositions du décret, est  de 2 090 741 505 FCFA.  

Au Burkina Faso, depuis 2008, le salaire des membres du gouvernement et des présidents d’institution est régi par le décret N°2008-891/PRES/PM/MEF du 31 décembre 2008, portant rémunération du Premier ministre, des présidents d’institution et des membres du gouvernement. Ce décret est le résultat des modifications portées aux décrets N°2005-195/PRES/PM/MFB/MFPRE du 04 avril 2005 et N°2007-328/PM/MFB/MFPRE du 25 mai 2007. Sa mise en application a permis de déceler un trop-perçu moyen de 1 068 886 FCFA des ministres de 2016-2020 par rapport à la norme. cifo 2«  Avec les avantages dont ils bénéficient, on pouvait demander aux ministres de ne conserver que leur salaire antérieur. Ils disent être disponibles pour servir le pays, pourtant…», a affirmé Me Kyelem. 

cifo 3Selon lui, on pouvait empêcher cette anomalie qui dure depuis des années par un contrôle de l’exécutif. A l’en croire, les structures de l’Etat chargées de contrôler le budget ne font que dénoncer et produire des rapports qui restent sans suite. « La Cour des comptes, le REN-LAC et l’ASCE-LC produisent chaque fois des rapports et dénoncent certaines pratiques des dirigeants, mais cela ne peut rien changer si l’exécutif lui-même ne contrôle rien », a indiqué l’homme de droit.

De la lecture du coût salarial mensuel prévisionnel du gouvernement Dabiré II, il ressort que le coût salarial mensuel du gouvernement DABIRE, sera de 39 573 000 FCFA si le décret de rémunération conforme au décret N° 2008-891/PRES/PM/MEF du 31 décembre 2008 est respecté.

Dans le cas contraire, ce montant sera de 75 915 133 FCFA si l’on tient compte du salaire mensuel moyen servi aux membres des gouvernements antérieurs.

Bruno Bayala

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location
  1. Les Plus Récents
  2. Les Plus Populaires